Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

De nouvelles recherches suggèrent que les animaux de compagnie sont autant choyés que les enfants

Samedi 30 Octobre 2021 | Par Elodie Carpentier
De nouvelles recherches

Un anthropologue s’est intéressé aux propriétaires sans enfants qui possèdent des animaux de compagnie.

Les individus se concentrent sur leurs animaux de compagnie

L’animal de compagnie fait partie intégrante de la famille. De plus en plus de personnes investissent du temps, de l’argent et procurent de l’attention à leur chien ou leur chat. Un investissement qui ressemble à une véritable parentalité.

Sur le site The Conversation, un anthropologue a souhaité décrypter ce nouveau comportement. Pour lui, « le moment présent est unique dans l’histoire de l’humanité. De nombreux pays, y compris les États-Unis, connaissent des changements majeurs dans la façon dont les gens vivent, travaillent et se socialisent ».

Aujourd’hui, les personnes font moins d’enfants, poursuivent leurs études et préfèrent se définir en tant qu’individu plutôt que de s’investir dans une famille.

Autant d’éléments pour que les individus se concentrent sur les animaux de compagnie.  Des animaux qui sont autant choyés que des enfants.

Dans de précédentes recherches, le professionnel explique avoir interrogé 28 propriétaires d’animaux sans enfants. Les maîtres ont alors indiqué avoir délibérément choisi d’avoir des animaux plutôt que des bébés.

Des propriétaires qui passent beaucoup de temps avec leurs animaux

Pour mieux comprendre ce phénomène, l’anthropologue a lancé un sondage sur les réseaux sociaux. Les propriétaires de chiens et chats basés aux États-Unis ont dû répondre à des questions sur les comportements d’attachement et de soins envers les animaux de compagnie (alimentation, bain, dressage, autonomie des animaux à la maison …).

Quasiment 1 000 personnes ont répondu à ce sondage. La plupart des répondants étaient mariés ou en couple depuis plus d’un an (57%), âgés de 25 à 60 ans (72%), avec au moins un baccalauréat (77%).

Les sondés ont signalé passer beaucoup de temps avec leurs animaux. Les répondants ont déclaré avoir socialisé, entraîné et enrichi, y compris le jeu leurs animaux comme ils auraient pu le faire avec des enfants.

D’autres chercheurs ont pu trouver des liens similaires, montrant que les propriétaires d’animaux sans enfants perçoivent leurs compagnons à quatre pattes comme des individus émotifs et pensants.

À lire aussi : En Espagne, la justice accorde la garde partagée d’un chien à un couple

# relation homme-animal, bien-être animal
Par Elodie Carpentier Crédits photo :

@Shutterstock New Africa

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)