Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Border Collie : les nouvelles normes de la race inquiètent les éleveurs

Mercredi 27 Mars 2019 | Par Nathalie D'Abbadie

Le Border Collie est une race de chien très prisée dans l’Hexagone comme au Royaume-Uni, d’où il est originaire. De nouveaux critères pour cette race indignent certains éleveurs qui craignent une déperdition de la qualité de ces chiens.

Aujourd’hui, et depuis 150 ans, pour qu’un Border Collie obtienne son pedigree, il doit réussir un test d’aptitude de garde de troupeau lorsqu’il arrive à l’âge d’un an. Ce talent est classé dans les critères physiques de la race, et est soigneusement vérifié par un juge.

Cette aptitude historique du Border Collie vient de ses origines : en effet, ce chien a été élevé et formé au XIXème siècle par des bergers britanniques, et a été un appui considérable pour ces travailleurs depuis. Le Border Collie tire même son nom de la région frontalière entre l’Angleterre et l’Ecosse (« Border » voulant dire « frontière » en anglais) où vivent de nombreux moutons.

Mais à partir du 1er avril 2019, ce talent historique du Border Collie pour la garde de troupeau ne sera plus une condition sine qua non pour l’obtention du pedigree de ces chiens. A la place, la réussite du test d’aptitude ne sera considérée que comme un « bonus » et fera l’objet d’une mention complémentaire.

Ce changement vient de la Société Centrale Canine, la fédération qui est en charge des certifications de race, et voit le jour suite à l’adoption progressive du Border Collie en tant que chien de compagnie, dénicheur de truffes, ou chien d’adresse, et non plus seulement en chien de travail.

La beauté et personnalité du Border Collie expliquent son succès : c’est un chien très intelligent, facile d’entretien, doux avec les enfants… Il a tout pour plaire !

Cette décision de la Société Centrale Canine déplaît à certains éleveurs de Border Collie qui craignent d’assister à une déperdition des qualités bergères de ces chiens. D’autres races bergères auraient ainsi perdu petit à petit leur statut de chien de travail, et leurs capacités de garde de troupeau avec.

Guy Martinon, administrateur de l’Association Française des Border Collie, affirme que pour d’autres races de berger, « les lignées de travail ont pratiquement disparu car il n’y avait [à terme] pas de différence avec les individus qui ne travaillent plus. »

Plus d’informations sur la position des éleveurs du Finistère sur ce changement à venir dans cette vidéo :

A lire aussi : Il perd son Border Collie, on lui ramène et il frappe son chien avec un nunchaku !

Etes-vous pour ou contre ce changement de statut de la race de chien Border Collie ?

  • Pour
  • Contre
# SCC, chien de race
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)