Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Une nouvelle étude canadienne atteste que les personnes atteintes du Covid-19 pourraient contaminer leurs chats et chiens

Lundi 21 Septembre 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

Au Canada, des chercheurs ont mené une étude de petite échelle auprès de huit chats et dix chiens vivant avec des personnes ayant contracté le Covid-19. Certains d’entre eux avaient des anticorps associés au virus, signalant que les animaux avaient été touchées par la maladie.

Une nouvelle étude atteste de la présence d’anticorps au Covid-19 chez les chats et chiens de personnes ayant contracté le nouveau coronavirus. L’échantillon étudié, de 9 chats et 10 chiens, est très réduit, mais donne tout de même une idée de l’impact du Covid-19 sur les animaux de compagnie.

A quel point les animaux de compagnie sont-ils touchés par le Covid-19 ?

Le nouveau coronavirus fait partie des zoonoses, ces maladies qui se transmettent des animaux aux humains, à l’instar de la rage.

Toutefois, les cas de Covid-19 chez les animaux domestiques sont très rares pour le moment. Une équipe de chercheurs de l’Université de Guelph (Ontario) a mené une étude de petite échelle pour en savoir plus.

Dans un premier temps, les chercheurs ont testé les animaux de personnes ayant reçu le diagnostic du Covid-19 depuis moins de deux semaines. Chez les 17 chats, 18 chiens et un furet, tous les tests PCR étaient négatifs, sauf un dont le résultat n’était pas clair.

Puis, les chercheurs ont effectué les mêmes tests chez 8 chats et 10 chiens dont les propriétaires avaient reçu leur diagnostic depuis plus de deux semaines.

Dans ce groupe, on a détecté la présence d’anticorps IgG chez 2 chiens et 4 chats, signalant qu’une infection relativement ancienne avait eu lieu.

De plus, 3 chats sur 8 avaient des anticorps IgM, synonymes d’une infection plus récente. Tous les animaux présentant ces anticorps avaient eu des signes de la maladie en même temps que leurs propriétaires, dont des symptômes respiratoires.

Une nouvelle étude canadienne atteste que les personnes atteintes du Covid-19 pourraient contaminer leurs chats et chiens

Un échantillon trop petit pour être représentatif

Cette étude n’ayant porté que sur 8 chats et 10 chiens, les résultats ne sont pas représentatifs de la situation mondiale actuelle. Attention donc à ne pas s’alarmer !

L’étude n’a pas encore été partagée avec le grand public, mais elle sera présentée dans quelques jours à une conférence de l’ESCMID (Société européenne de microbiologie clinique et de maladies infectieuses) sur le Covid-19.

Dorothee Bienzle, co-auteure de l’étude, avance que « ces résultats préliminaires suggèrent qu’une proportion importante d’animaux domestiques vivant avec des personnes atteintes par le Covid-19 développe des anticorps. »

Avec le temps, de nouvelles études permettront d’en apprendre davantage sur la situation, et ainsi prendre les précautions nécessaires.

Mais en attendant, il suffit d’éviter de trop s’approcher de son animal si on contracte le Covid-19, et l’emmener rapidement chez le vétérinaire s’il montre des signes de maladie. Et c’est sans parler de profiter de sa présence le reste du temps, en s’offrant un bol d’air frais lors des promenades quotidiennes !

A lire aussi : Selon une étude, on pourrait soigner le Covid-19 avec le même traitement que le coronavirus du chat !

A voir aussi :

# science, coronavirus
Par Nathalie D'Abbadie Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)