Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Nicolas Vanier se défend face aux accusations de maltraitance sur ses chiens

Mercredi 16 Juillet 2014 |

La semaine dernière, le camp Nicolas Vanier fermait ses portes et la polémique ne tardait pas à suivre la nouvelle. Certains, et notamment l'association Eden Valley qui a récupéré une dizaine des 61 chiens qu'abritait la structure, accusent l'explorateur et réalisateur d'avoir négligé, voire maltraité les animaux du camp.

Porte parole d'Eden Valley, Pascale Laroche affirme photos à l'appui que les chiens récupérés par l'association étaient infestés de parasites et dans un inquiétant état de maigreur (voir notre article).

"Il ne s'agit absolument pas de mes chiens"

Mais Nicolas Vanier se défend vivement de ces accusations, rappelant que si la structure porte son nom, il n'en est pas le gérant et ne l'a jamais été. Ses chiens sont en parfaite santé, affirme-t-il, et jamais il ne les abandonnera. Quant aux autres, ils "appartiennent à différents propriétaires ayant travaillé au Camp qui décident seuls de l’avenir de leurs chiens et assument leurs responsabilités" explique-t-il sur Facebook.

Nicolas Vanier se défend face aux accusations de maltraitance sur ses chiens
Deux des onze chiens confiés à l'association Eden Valley

"Ils les ont pour la plupart conservés. Certains chiens ont été confiés à des amis mushers et enfin 11 chiens ont été placés sur les conseils de la préfecture et de la DDPP dans une association qui était censée aider leurs propriétaires à les placer chez des personnes compétentes et responsables. Il n’en a rien été puisque cette association a divulgué de fausses informations dans le but de nuire et surtout de faire des appels aux dons" déplore-t-il.

Interrogé par Télé Star, il tient exactement le même discours : "Il ne s'agit absolument pas de mes chiens. Les miens ne sont pas concernés dans cette histoire. Jamais je n'irai confier même un seul de mes chiens ou que ce soit en dehors de chez moi".

# chien de traineau, Nicolas Vanier
Crédits photo : Faceboo, - Nicolas Vanier - Officiel
1 commentaire(s)
Les calomnies et les médisances dont a été victime Mr Nicolas Vanier l'ont tout simplement sali et ont cherché à nuire à sa réputation de Musher de renommée. C'est une honte de l'accuser à tort sans preuves par simple jalousie. Fort heureusement, mr Vanier était toujours accompagné et entouré de spécialistes tel que son vétérinaire lors de ses excursions, pour balayer d'un revers les rumeurs infondées. Je suis une grande fan de ce mr et je suis contente qu'il se soit défendu afin de clamer son innocence. Ses chiens étaient bien traités, il les considérait comme ses enfants alors lire de telles horreurs sur sa façon de faire m'a également choquée, outrée, mise en colère. En règle générale, quand les chiens de traîneau sont maltraités, ça se sait, tout se sait mais lorsqu'ils sont bien traités, il faut le dire aussi.
Donc, avant d'accuser qui que ce soit, il faut peut-être se renseigner avant... (pour les torchons qui servent de médias...).
Pour les amoureux des Bêtes, faisons notre propre opinion et ne nous laissons pas berner par les mauvaises langues. Soyons plus intelligents que ces torchons de ragots!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)