Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Nicolas Dupont-Aignan demande le renforcement des sanctions pour ceux qui abandonnent leurs animaux

Vendredi 04 Octobre 2019 | Par Nathalie D'Abbadie

Debout La France demande au gouvernement de mettre en place 5 mesures d’urgence pour lutter contre les abandons d’animaux.

En ce 4 octobre 2019, Journée mondiale des animaux, Nicolas Dupont-Aignan, président du parti politique Debout La France, propose des mesures pour enfin faire baisser le nombre d’abandons d’animaux de compagnie en France.

Nicolas Dupont-Aignan demande le renforcement des sanctions pour ceux qui abandonnent leurs animaux

Ainsi, Nicolas Dupont-Aignan demande :

  • le renforcement des sanctions contre les personnes qui abandonnent leurs animaux, notamment la systématisation de l'interdiction à vie de détenir un animal ;
  • la stérilisation obligatoire des chats errants et domestiques (avec incitation fiscale pour les particuliers) ;
  • la sensibilisation de la population à travers des campagnes d'affichage et l'introduction de l'éthique animale dans les programmes scolaires ;
  • l'autorisation de l'admission des animaux dans les EHPAD et foyers d'hébergements d'urgence ;
  • le rétablissement des contrats aidés pour soutenir les refuges ;
  • l'interdiction des cessions, gratuites ou onéreuses, d'animaux par petites annonces (papier ou internet), à l'exception des refuges et des élevages agréés, sous peine de sanction pénale (contravention de 4e classe).

Que pensez-vous de ces propositions ? Dites-le-nous dans les commentaires !

A lire aussi : Le ministre de l’Agriculture veut que les abandons d’animaux de compagnie soient punis par la loi

# politique
Crédits photo :

Shutterstock

1 commentaire(s)
Nicolas Dupont-Aignan a certes de bonnes idées mais il a oublié :
- l'interdiction de vendre des chiots et chatons dans les animaleries et grandes surfaces afin d'inciter à adopter en refuge
- une incitation fiscale pour les adoptants en refuge
Et puis : la possession d'un animal devrait d'une façon ou l'autre être obligatoirement déclarée ainsi que son identification. Cela suppose la création d'un document à faire viser au moment de l'adoption ou de l'achat dans un élevage sérieux et par un vétérinaire, et aussi la création d'un fichier contenant le suivi de l'animal et par conséquent celui du propriétaire. Certains répondront que nous sommes déjà bien trop fichés et je répondrai que dans le cas d'un abandon, comment pourrions nous identifier le propriétaire et le condamner si l'animal n'est pas pucé ou tatoué ? C'est le prix à payer pour que les abandons diminuent et surtout pour qu'il n'y ait plus d'achats ou d'adoptions inconsidérés, qu'il n'y ait plus d'animaux cadeaux, pour que les maltraitants signalés ne puissent plus faire d'autres victimes, etc ... Malheureusement un certain nombres d'adultes ne marchent qu'à la punition et font payer leur lâcheté à ceux qui assument leurs responsabilité. C'est ce qui, de tous temps, a incité les gouvernants à créer des lois.
Nous aimons les animaux, nous détestons qu'ils soient maltraités, torturés, tués, nous voulons les protéger alors nous devons en passer par une réglementation qui punira les méchants et récompensera les bons, c'est la base de toute société.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)