Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Née avec les pattes à l’envers, une petite chienne apprend à marcher après une opération de la dernière chance

Lundi 06 Septembre 2021 | Par Elodie Carpentier
Née avec les pattes à l’envers

Siggi est une petite chienne qui a la particularité d’avoir des pattes à l’envers. Pour l’aider à marcher correctement, une association et des vétérinaires ont décidé de réaliser une opération chirurgicale complexe.

Une petite chienne avec les pattes à l’envers

Siggi est née avec les pattes à l’envers. Un handicap qui ne l’a jamais empêché de se déplacer.

Pour arriver à se déplacer, la chienne rampait sur ses coudes pendant que ses pattes arrières se maintenaient.

Même si Siggi est une chienne débrouillarde, le groupe de sauvetage d’animaux de Dallas et le collège de médecine vétérinaire de l’Oklahoma State University a souhaité donner une chance supplémentaire à l’animal.

L’association pour le bien-être animal a eu vent d’une opération pour une chirurgie corrective qui avait déjà été pratiquée par les vétérinaires de l’université sur un chien prénommé Milo.

Après plusieurs examens, les professionnels ont ainsi découvert que Siggi avait des problèmes avec ses coudes.

« Pour des raisons qui ne sont pas entièrement comprises, les coudes des chiens peuvent se déformer tôt avec une rotation sévère des membres antérieurs inférieurs et une incapacité à marcher » précise l’Université.

Une opération chirurgicale complexe

D’après le diagnostic, l’animal avait une déformation importante des os dans la partie inférieure du coude ce qui compliquait l’intervention chirurgicale.

Pour aider au mieux la chienne, les chirurgiens ont planifié une procédure beaucoup plus complexe avec une rupture intentionnelle du haut du cubitus pour dérouter le membre.

Après son opération, la petite chienne a été équipée d’attelles et d’un fixateur orthopédique. Quelques semaines plus tard, les vétérinaires ont confirmé la guérison osseuse grâce à un examen aux rayon X. Un bilan positif qui a permis de lui retirer les attelles.

Aujourd’hui, Siggi fait partie d’un programme de réadaptation progressif pour l’aider à marcher correctement. L’association et l’Université sont ravies des progrès réalisés par la petite chienne.

À lire aussi : Ils emmènent leur chat faire une visite de routine : le vétérinaire se pétrifie en voyant son estomac

# vétérinaire, relation homme-animal, vetements pour chien
Par Elodie Carpentier Crédits photo :

@Oklahoma State University College of Veterinary Medicine

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)