Publicité

Mort de la reine : Elizabeth II, grande amoureuse des chiens

reine Elizabeth II reine Elizabeth II

Les sujets de la reine Elizabeth II sont en deuil. La souveraine est morte à l’âge de 96 ans au château de Balmoral, en Ecosse. Les chiens Corgis et les chevaux resteront indissociables de son règne.

Par Elodie Carpentier

Publié le

Elizabeth II, reine du Royaume-Uni est morte à l’âge de 96 ans, dans sa résidence de Balmoral. La souveraine n’était plus apparue en public depuis la fin du mois de juin 2022, pour des raisons de santé.

Dans un communiqué diffusée le 8 septembre 2022, les médecins de la reine d’Angleterre se sont dit « préoccupés par son état de santé » et ont demandé « un placement sous surveillance médicale ».

Quelques heures après cette annonce, ses enfants - le prince Charles, la princesse Anne et les princes Andrew et Edward et ses petits-enfants dont les princes William et Harry se sont déplacés en Ecosse.

Quatorze générations de Corgis

Depuis son plus jeune âge, Elizabeth II née en 1926 à Londres était passionnée par les animaux. Les chiens ont notamment été des compagnons de confiance pour elle.

Depuis ses 18 ans, la souveraine a possédé une trentaine de Corgis, des petits chiens qui sont désormais indissociables de son image. Au total, Elizabeth II aura élevée pas moins de 14 générations de Corgis au cours de sa vie. Selon des sources, la mère du futur roi appréciait l'énergie et l'esprit indompté de cette race.

L’histoire d’amour entre Elizabeth II et les Corgis remonte à 1933 quand ses parents accueillent Dookie. En 1944, George VI, son père lui offrira d'ailleurs une chienne nommée Susan pour son 18ème anniversaire.

La reine a cessé d’élever des Corgis après la naissance deux derniers animaux, Holly et Willow, car elle ne voulait pas en laisser dernière elle après son décès.

Elizabeth II, une souveraine passionnée par les chevaux

Outre les chiens, Elizabeth II a développé une passion pour les chevaux. La grand-mère des princes Harry et William a commencé l’équitation dès l’âge de 3 ans. Elle recevra son premier poney, Peggy, un an plus tard.

D’ailleurs, il n’était pas rare d’apercevoir la souveraine trépigner devant des courses de chevaux. Elle était la propriétaire d’une écurie et avait une excellente mémoire concernant ses animaux.

À lire aussi : Le dernier Corgi d’Elisabeth II est mort

Jubilé d’Elizabeth II : les Corgis de la reine feront aussi partie des célébrations

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter