Publicité

Maltraitance animale sur son chien : le rappeur Timal placé en garde à vue

Timal © @Snapchat Timal

Le rappeur Timal a posté une vidéo de lui en train de frapper à coup de pied son animal de compagnie.

Par Elodie Carpentier

Publié le

Après le footballeur Kurt Zouma, c’est au tour du rappeur Timal d’être plongé dans la tourmente. Ruben Louis, de son vrai nom a été placé en garde à vue, le mercredi 31 août, à Noisiel (Seine-et-Marne) après avoir posté une vidéo de lui en train de frapper à coup de pied l’un de ses chiens.

« Ahh cvvvv jlaim boss c léduc »

Comme le révèle l’AFP, le rappeur de 25 ans a été interpellé dans la ville de Champs-sur-Marne et placé en garde à vue pour « actes de cruauté envers un animal domestique ».

Dans sa vidéo, l’artiste film une flaque d’urine sur le sol de son appartement, avant de s’en prendre à son animal de compagnie. Le chien, apeuré, s’est alors réfugié sur le canapé. Sur la séquence, le porteur des coups va même écrire : « connard va ».

Un peu plus tard, le rappeur va tenter de justifier son comportement : « Ahh cvvvv jlaim boss c léduc » (ça va je l’aime le boss, c’est l’éducation).

Plusieurs associations dont 30 Millions d’amis et la SPA ont porté plainte.

Des peines allant jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende

Les deux animaux ont, eux, été retirés à leur propriétaire et confiés à l’association Action Protection Animale.

Ce n’est pas la première fois que Timal fait parler de lui. Selon le Parisien, il y a quelques années « des voisins s’étaient plaints des nuisances qu’il causait avec ses chiens » même s’il ne s’agissait pas de maltraitance.

Aujourd’hui, le rappeur encourt jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

À lire aussi : Ils découvrent leur nouvelle maison : sur l’évier, ils trouvent un petit mot et se précipitent dans le jardin

En voyant un buisson à la forme particulière, ce Corgi au grand caractère devient muet comme une tombe !

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter