Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
Race de chien :

Madrid : de nouvelles sanctions contre les propriétaires de chien qui ne ramassent pas les déjections

Mercredi 27 Avril 2016 | Par Charline Béduit

La propreté des rues est une base fondamentale pour le concept du «vivre ensemble» et cela implique aussi nos amis canins ! A Madrid, les propriétaires de chiens qui ne respectent pas cette règle de vie en communauté seront désormais punis...

La nouvelle dirigeante de la ville de Madrid, Manuella Carmena, lutte pour la propreté de la ville depuis 2015. Et pour cause, la Capitale espagnole est aujourd'hui composée de 3,5 millions habitants dont 270 000 sont des canidés. Aussi, les «conduites manquant de civisme, comme le non-respect de l’obligation de ramasser et nettoyer immédiatement les déjections de chiens et autres animaux» pourront désormais entraîner une amende de 1 500€ au propriétaire, a-t-elle livré.

Alors que les peines pécuniaires de 750 à 1 500€ existaient déjà, ce geste a continué à perdurer. C'est pourquoi une nouvelle campagne de sanctions pour changer les habitudes a été mise en place par la mairie. Le nouveau protocole inclus dorénavant «des mesures alternatives qui permettront de substituer les amendes par des travaux au profit de la communauté». Equipé de gants, d’un gilet, d’un balai, d’une pelle et d’un sac poubelle, l’auteur de l’infraction pourra donc échapper à l’amende en nettoyant les excréments laissés par d’autres.

Crottes en colis et tests ADN

Dans certaines villes d’Espagne, la solution trouvée est encore plus radicale : il s'agit du test ADN pour retrouver la trace du maître qui a abandonné les déjections de son chien. C’est notamment le cas à Tarragone, dont la municipalité a annoncé en 2015 qu’elle se servirait de ce système afin de faire diminuer le nombre d’excréments laissés dans les rues de sa ville.

Par ailleurs, la petite localité de Brunete, à Madrid, a quant à elle trouvé encore plus original et ce, dès 2013 : réquisitionner une vingtaine de bénévoles afin de repérer et d’identifier les fraudeurs et leur animal de compagnie. Après vérification à l’aide d’un registre indiquant l’existence des animaux dans la ville, cette dernière renvoyait ensuite les excréments dans une boîte en carton de la mairie à l’adresse du contrevenant, avec l’inscription «Objets trouvés» en échange d’une signature du colis.

Si vous aussi vous êtes contre ce manque de civisme et que vous affluez d’idées pour lutter contre le fléau des déjections canines, n’hésitez pas à participer au concours : Dites «STOP» aux crottes de chien en réalisant votre propre campagne de sensibilisation ! 

A lire sur le même thèmeLutte contre les déjections canine dans les rues : Robert Ménard veut ficher l’ADN des chiens

Etes-vous pour ou contre ces sanctions de sensibilisation contre les déjections canines dans les rues ?

  • Pour
  • Contre
Crédits photo : Shutterstock
2 commentaire(s)
encore plus original repérer et d’identifier les fraudeurs. Après vérification ,renvoyer ensuite les excréments dans une boîte en carton de la mairie à l’adresse du contrevenant, avec l’inscription «Objets trouvés» en échange d’une signature du colis.
GENIAL ,ORIGINAL,j'aimerai pouvoir le faire. malheureusement je me contente aujourd'hui de ramasser les crottes sur MON trottoir car, les propiétaires n'habitent pas à l'endroit où les chiens "chient" mais beaucoup plus loin et ce n'est pas leur quartier qu'ils salissent!!!
PS : je ne possède pas de chiens mais des chats qui font dans leur litière et que je nettoie 2 fois par jour!!!
Franchement ne pas ramasser les déjections de son chien c'est ne pas assumer son animal.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook