Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Louer un animal de compagnie ? C’est désormais possible grâce à une nouvelle start-up !

Mercredi 04 Janvier 2017 | Par Elisa Gorins

Trois étudiantes de l’Université de Nice viennent de créer une entreprise unique en son genre : elle propose de louer un animal de compagnie pour une courte durée. 

Vous rêvez de louer un chien, un chat, un rongeur ou même un serpent pour quelques jours ou quelques mois ? Grâce à la société Louer un animal de compagnie, c’est désormais possible ! De nombreux animaux de différentes espèces sont à votre disposition, et grâce aux formules proposées par l’entreprise, vous n’avez pas à vous engager sur le long terme : vous pouvez rendre votre animal loué quand vous voulez !

Une fausse entreprise mais une campagne bien réelle

Rassurez-vous : tout ceci n’est qu’une plaisanterie. La location d'un animal pour une courte durée - ce qui impliquerait un changement régulier d'environnement et de maîtres - serait totalement contraire à son bien-être (bien que cette pratique existe au Japon !). Cette plaisanterie est néanmoins bien sérieuse puisqu’il s’agit en fait d’une campagne de communication. Initiée par Auriane Bettolini, Marine Di Franco et Kelly Lortal, - trois étudiantes en Master 2 communication organisationnelle à l’Institut d’Administration des Entreprises de Nice – elle a vocation à créer le buzz pour choquer et attirer l’attention sur le drame de l’abandon des animaux de compagnie.

Ces jeunes femmes de 23 ans sont parties d’un constat : « Après étude de plusieurs campagnes de communication contre l’abandon des animaux, nous nous sommes aperçues qu’il n’y avait que très peu d’évolution dans la tonalité et la narration adoptées, la majorité des campagnes jouent sur l’affect et poussent au jugement des actes d’autrui », expliquent-elles à la rédaction de Wamiz. Elles ont donc voulu rompre avec ce sentiment de culpabilité véhiculé par les campagnes traditionnelles : « le pathos ne fonctionne plus, ça ne touche que les personnes déjà sensibilisées par la cause et ça n’empêche pas les personnes d’abandonner », déplorent-elles.

Communiquer autrement pour lutter contre l'abandon

C’est pourquoi elles ont eu l’idée de créer cette fausse start-up de location d’animaux de compagnie « pour mettre en avant l’instrumentalisation de l’animal ». Sur un site e-commerce, l’entreprise propose ainsi ses services de location d’animaux de compagnie de courte durée. Mais « la vraie page de notre message réel est dissimulée à travers différents onglets, boutons, menus », si bien qu’il suffit de deux clics pour se rendre compte que les offres de location… ne sont qu’une supercherie.

« Nous souhaitons prouver qu’une autre façon de communiquer est possible pour lutter contre l’abandon. Avant tout abandon, il y a eu un achat ou une adoption », insistent-elles. « Nous ne souhaitons pas blâmer les personnes qui ont abandonné ou qui sont peut-être dans l’obligation d’abandonner pour de multiples raisons… Nous souhaitons informer sur la responsabilité et l’engagement sérieux d’une adoption ou de l’achat d’un animal de compagnie qui mérite une réflexion très importante ». A travers leur campagne choc et digitale « un animal de compagnie c’est #PourLaVie », Auriane, Marine et Kelly souhaitent ainsi sensibiliser à l’achat ou l’adoption responsable.

Un projet universitaire engagé

Si cette campagne est réalisée dans le cadre d’une formation universitaire, « l’évaluation est un critère secondaire », expliquent les étudiantes « car toutes les trois sommes très sensibles à la cause et impliquées dans la défense animale ».

Et de rappeler : « L’animal de compagnie devient un animal « objet » que l’on décide d’acheter ou d’adopter un peu trop à la légère. Aujourd’hui, on compte plus de 100 000 abandons d’animaux de compagnie chaque année avec un pic de 60 000 abandons l’été pendant les vacances, la question ne se pose même plus, il faut agir ! »

Au-delà de leur campagne, Auriane, Marine et Kelly souhaitent aller encore plus loin en apportant leur soutien à une association de protection animale. Elles ont choisi l’association niçoise G.A.L.A. qui s’était notamment mobilisée lors des attentats de Nice en prenant en charge les animaux des victimes. Sur le site louer-un-animal-de-compagnie.com, il est ainsi possible de faire un don à cet organisme.

Wamiz tient à saluer le travail de ces étudiantes qui ont eu une idée innovante au profit des animaux de compagnie. A l’heure actuelle, alors que le buzz est toujours en cours, elles reçoivent de nombreux messages négatifs d’internautes indignés par la « location d’animaux de compagnie ». Mais grâce à leur stratégie de réponse, elles incitent leurs détracteurs à se rendre sur leur site pour découvrir leur vrai message… Et ça fonctionne : « Dès la mise en ligne du site, les internautes ont été très nombreux à s’excuser et à partager notre campagne, le message semble donc passer ». Désinformer pour mieux informer, serait-ce le secret d’une communication réussie ?

Vous souhaitez adopter un animal #PourLaVie ? Rendez-vous dans notre rubrique "Adoption" ou téléchargez l'application Adopte-moi !

A lire aussi : Les 10 campagnes de lutte contre l’abandon les plus "choc"

De manière générale, que pensez-vous des campagnes de communication traditionnelles contre l'abandon ?

  • Elles véhiculent un message fort et sont efficaces : je les approuve
  • Elles sont perfectibles car elles jouent trop sur la culpabilité, il faudrait revoir cette façon de communiquer
  • Elles sont complètement inutiles
Crédits photo :

louer-un-animal-de-compagnie.com

4 commentaire(s)
excusez moi Rina Sf mais actuellement les animaux sont classés par le législateur dans les statuts juridiques dans la catégorie des biens,mais la définition d'un bien est:sont des biens les meubles qui par leur nature peuvent se transporter d'un lieu à l'autre ceci depuis le 16/02/2015 mais avant cette date ils étaient classés dans la catégorie objet pratique,voir l'article sur le" petit juriste"c'est énorme
je suis rassurée de voir qu'il s'agit d'une plaisanterie mais faites attention à publier un tel article pourrait donner des idées à des humains méchants et abrutis !malheureusement l'humain est en général méchant et considère l'animal comme un objet et les objets on les loue ..........
PS Heureusement qu'il s'agit d'une plaisanterie et que cela n'az rien de réelle
Un animal n'est pas un objet ou un meuble, il n'a pas à être louer comme un appartement ou je ne sais quoi !

Quel est cette bêtise encore ?
(je parle de l'article en lui-même, non des auteurs de la publication)
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)