Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Julian Assange arrêté : le grand mystère qui règne autour de son chat

Lundi 15 Avril 2019 | Par Keltoum Ouadah

Julian Assange, fondateur de WikiLeaks,  a été arrêté jeudi dernier,mais personne ne sait ce qui est arrivé à son chat. Le félin est souvent apparu avec lui sur les photos mais savez-vous ce qu'il est devenu ensuite ?

Julian Assange a enfermé de nombreux secrets dans cette petite pièce appartenant  à l'ambassade équatorienne à Londres. Ainsi que son chat nommé Embassy cat, en référence au lieu où le félin résidait en compagnie de son maître.

Mais savez-vous ce que ce chat a bien pu devenir après l'arrestation du fondateur de Wikileaks ? 

Un chat comme seul compagnon 

Le félin à fourrure était le seul compagnon constant d’Assange au cours de ses années solitaires en tant que réfugié politique autoproclamé.

Bien que son opinion soit étrangement très proche de celle de son humain, Embassy cat avait son propre compte Twitter avec plus de 30 000 abonnés. Il avait aussi un compte Instagram avec 5 000 followers au compteur.

Peu à peu les relations de Julian Assange avec les autorités équatoriennes se sont tendues. L'ambassade lui avait coupé son accès à internet l’accusant d’enfreindre l'« engagement écrit » qu’il avait pris de ne pas s’immiscer dans la politique étrangère de ses alliés. Même le compte Twitter de son chat créé en 2016 était devenu un sujet épineux au vu du nombres d'abonnés qu'il détenait. 

Déjà en 2016, les autorités s'inquiètaient du sort d'Embassy Cat et notamment pour « le bien-être, la nourriture, l’hygiène et les soins » qu'il devait recevoir et menaçaient de l'envoyer en refuge. 

Du coup, après la récente arrestation de son maître par les autorités britanniques, la question devient évidente : où se trouve Embassy cat

Bien que l'on ne sache pas exactement ce qui est arrivé au pauvre minou, de nombreuses sources ont indiqué qu'il avait quitté son domicile depuis longtemps.

Le journal italien La Repubblica a rapporté en novembre 2018 que le chat avait quitté les lieux de l'ambassade. Mais selon le journal, son départ a été pour son bien et constituait un geste bienveillant de la part de son propriétaire.

La rédac du journal Sputnik News a déclaré avoir contacté l'ambassade équatorienne à propos du chat, et un porte-parole leur a confirmé qu'il ne vivait plus avec son maître depuis des mois.

Si toutes les sources affirment que le chat avait quitté l'ambassade d'Equateur depuis un moment, elles ne s'alignent pas sur la nouvelle maison du matou. Une personne proche d'Assange et membre de son équipe juridique a déclaré que le fondateur de Wikileaks avait donné le chat à un membre de sa famille après que l'ambassade équatorienne eut menacé d'amener l'animal dans un refuge.

Pour rappel, l’Australien de 47 ans a été arrêté à Londres jeudi après sept ans passés dans l’ambassade d’Equateur, qui vient de mettre fin à son asile politique. Assange a été inculpé aux Etats-Unis d’association de malfaiteurs en vue de commettre un « piratage informatique ». Il risque cinq ans de prison. Avec son avocate, il compte réfuter ces accusations et déclare ne pas vouloir être extradé aux USA. 

À lire aussi : Ain : grâce à son chien, il arrête son voleur

# refuge, justice, chat perdu
Crédits photo :

@embassycat

1 commentaire(s)
Peu importe ce que cet homme a fait, il sera jugé un jour ou l'autre pour ça, il aimait son chat et je serais bien étonnée qu'il ne l'ait pas préservé de ce qui l'attendait s'il était arrêté. Son chat aurait atterri dans un refuge, Julian Assange n'a certainement pas voulu de ce sort pour son meilleur ami. Etre un criminel n'empêche pas d'aimer un animal à ce que je sache.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)