Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
  • Wamiz Box
Race de chien :

Un jeune homme surpris par sa mère en train de violer son chien

Mercredi 08 Mars 2017 | Par Elisa Gorins

A Mouscron, en Belgique, un jeune homme de 20 ans a été surpris par sa mère en train de sodomiser son chien. Il a comparu mardi devant le tribunal correctionnel de Tournai.

C’est une affaire très sordide à laquelle le juge M’Benza a dû faire face, ce mardi, au tribunal correctionnel de Tournai. Lui-même l’avoue : « Je n’ai jamais vu une telle affaire dans ma carrière, et je ne pensais jamais devoir vivre une telle expérience ».

Cette affaire, c’est celle d’un jeune homme de 20 ans, surpris par sa mère dans la maison familiale en train de violer son chien. C’était le 24 octobre dernier. Alors qu’elle entendait le chien pousser des cris de douleur, elle s’est dirigée vers la cuisine où elle a vu son fils à moitié nu et à genoux, sodomiser l’animal. Le prévenu avait utilisé du liquide vaisselle comme lubrifiant.

Il aurait été sous l’influence de drogues et d’alcool

La mère de famille n’a pas hésité à signaler les faits : inquiète pour la sécurité de ses autres enfants, plus jeunes, elle soupçonne son fils de ne pas en être à son coup d’essai : une hypothèse plausible au vu des irritations présentées par l’animal.

Devant le juge, le jeune homme, lui, ne semble pas vraiment se souvenir de la scène. Admettant que « ces faits sont répugnants », il affirme avoir été « sous l’influence de drogues et d’alcool » au moment des faits. « Je ne comprends pas pourquoi j’ai fait cela. Je ne sais pas l’expliquer. Je sais juste que j’avais bu et que j’avais pris des produits stupéfiants », a-t-il déclaré à la barre.

Parce qu’il pourrait « représenter un certain danger pour la société », le prévenu aura besoin d’une expertise psychologique et psychiatrique. Le jugement sera prononcé le 4 avril prochain.  

Rappelons par ailleurs que si la zoophilie est interdite en Belgique (depuis 2007), elle n'est pas explicitement prohibée dans la législation d'autres pays européens tels que la Roumanie, la Hongrie et la Finlande. En France, bien que la loi considère la bestialité comme un acte de cruauté envers l'animal (passible de 2 ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende), les propriétaires d'animaux de compagnie ont fait savoir leur désir de voir ces sanctions durcies. 

A lire aussi : Effroyable : un chien retrouvé mort, pendu à un poteau

Crédits photo :

Shutterstock (image d'illustration)

2 commentaire(s)
Alors c'est bien vrai l'homme est bien une catastrophe de l'univers
En arriver à ce stade la prévention est de mise car alcool, drogue, et certainement à la base une forme de débilité mentale doivent impérativement etre retenues car récidive est "sure".
Un internement psychiatrique est indispensable pour connaitre le taux d'irrécupabilité de cet individu.
Par contre que devient ce petit chien qui traumatisé et certainement endolori par de tels traitements
doit etre très malheureux.
Est il possible d'avoir connaissance de la suite de cette affaire qui fait trop mal au coeur et qui me répugne au plus haut point. Quant à la mère qui a dénoncé son fils comment se fait il qu'elle n'ait
rien pressenti auparavent d'autant que j'ai cru comprendre qu'elle avait d'autres enfants ? Un drogué
qui en arrive à de pareils actes son comportement de drogué ne s'arrete pas qu'à cela d'autres signes
sont forcément visibles !!! Je me répète mais pauvre petit chien, dans quel monde allons nous...!!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook