Publicité

Il jette son Bouledogue dans une poubelle : son explication glace le sang des policiers

bouledogue abandonné par son maitre © Facebook Solano Sheriff’s Animal Control Services

Arrêté après avoir abandonné son chien dans une benne à ordures, l’homme a donné une explication particulièrement révoltante.

Par Elise Petter

Publié le , mis à jour le

Tout commence le 18 août dernier, lorsqu’un homme californien décide de jeter son chien Bouledogue français dans une benne à ordures située dans une station essence.

Par chance pour le toutou, un client l’a vu en jetant un déchet. Le chien était alors entouré d’un sac en plastique.

La police retrouve le coupable

Immédiatement, le client sort le chien de son sac en plastique et prévient les gens autour de lui. La police est appelée sur place afin de retrouver le coupable de cet abandon, puni par la loi.

« L'agent a vérifié les signes de vie et a pu déterminer que le chiot était vivant, mais à peine », a écrit les services de contrôle des animaux du shérif de Solano sur Facebook.

Les autorités ont transporté le chien chez un vétérinaire, qui a pu stabiliser son état.

Rapidement, un suspect a été trouvé grâce aux caméra de surveillance et il a admis avoir jeté son chien dans une benne à ordures car il avait la diarrhée et il pensait donc qu’il allait bientôt mourir. Une explication évidemment révoltante.

Le coupable a aussi admis n’avoir jamais essayé d’appeler un vétérinaire pour aider son chien malade.

De retour en prison

Après avoir reconnu les faits, cette personne a été arrêtée pour cruauté envers les animaux, avoir volontairement abandonné un animal et pour avoir enfreint sa mise à l'épreuve. Il a été incarcéré à la prison du comté de Solano.

La maltraitance des animaux en Californie est passible d'une peine pouvant aller jusqu'à 3 ans de prison et d'une amende pouvant atteindre 20 000 $.

 

>> Son chat lui saute dessus et la réveille : elle comprend qu’il y a un problème et appelle à l’aide

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter