Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chien :

Influenza : les cadavres des canards euthanasiés sont-ils vraiment utilisés dans la nourriture pour chiens et chats ?

Mercredi 01 Mars 2017 |

Depuis la mi-décembre, 341 foyers de grippe aviaire ont été déclarés dans 9 départements du sud-ouest de la France. De nombreux canards ont donc été abattus… et serviraient aujourd’hui à l’élaboration de l’alimentation des animaux domestiques. Une information formellement démentie.

Invité au micro de RTL dans l’émission de Bernard Poirette, le président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) du Gers, Bernard Malabirade, a déclaré le week-end dernier que les volatiles euthanasiés dans le cadre du plan d’éradication du virus H5N8 (aussi appelé grippe aviaire et influenza, ndlr) pouvaient être utilisés «en nourriture pour chiens et chats». Une déclaration grave qui – à juste titre – a pu faire peur à de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie : cette pratique est-elle légale et sans risque pour la santé de nos compagnons à quatre pattes ? La combustion de la chair vient-elle réellement à bout du virus ? Autant de questions que tous ont légitimement pu se poser sachant que la viande de canards potentiellement malades est exclue du circuit alimentaire humain.

Pour cette raison, une pétition en ligne adressée aux ministres de l'Agriculture, de la Santé et de l'Environnement réclamant de «faire la lumière» sur ces propos a vu le jour. Elle a récolté plus de 34 000 signatures.

L’alimentation des chiens et chats ne contient pas d’animaux malades

Mais la FACCO (Fédération des Fabricants d’Aliments pour Chiens, Chats, Oiseaux et autres animaux familiers) rassure : «les matières d’origine animale utilisées aux fins de petfood sont issues d’animaux déclarés propres à la consommation humaine en vertu de la législation communautaire (Règlement 1069/2009 - Matières de catégorie 3)», s’exprime-t-elle en effet dans un communiqué de presse. Elle dénonce une déclaration «totalement inexacte» qui «porte un grave préjudice à [son] Industrie».

«Les carcasses d’animaux euthanasiés dans les zones touchées par l’IAHP (Influenza Aviaire Hautement Pathogène) sont acheminées à l’équarrissage dans des conditions soumises à des règles de biosécurité très strictes. Elles sont transformées en farines. Celles-ci sont stérilisées et utilisées comme combustibles, principalement dans les cimenteries», précise par ailleurs le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

A lire aussi : Grippe aviaire : y a-t-il un risque de contamination pour les chiens et chats ?

Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook