Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
Race de chien :

Faire incinérer son animal, comment ça se passe ?

Lundi 03 Avril 2017 |

Perdre son chien, son chat ou son lapin est toujours un moment douloureux à vivre. Mais que se passe-t-il lorsque l’on choisit la crémation pour faire ses adieux à son animal de compagnie ? Eléments de réponse.

On naît, on vit, on meurt : ainsi va la vie. Chiens, chats, rongeurs… eux non plus ne sont pas exempts de ce cycle éternel. Et puisqu’ils font partie intégrante des familles dans lesquelles ils vivent, ils se doivent d’avoir des funérailles dignes de ce nom. Lorsqu’ils disparaissent, leur mort bouleverse en effet leurs propriétaires qui sont prêts à beaucoup pour eux. Mais, émotion oblige, ils ne pensent pas nécessairement à tout et ne savent pas qu’il est des choses qu’il n’est pas possible de faire.

Par exemple, il est interdit de jeter la dépouille de son animal à la poubelle sous peine de s’exposer à une amende de 150 euros ou de l’inhumer n’importe comment : le défunt animal doit peser moins de 40 kilos, être enterré à 35 mètres de tous points d’eau et habitations, dans un trou profond d’au moins 1,20 mètre et être recouvert de chaux vive pour éviter la propagation des bactéries. Vous pouvez néanmoins vous rapprocher d’un cimetière animalier et acheter une concession (allant de 1 à 20 ans).

Crémation, inhumation et naturalisation

Lorsque son animal meurt, il convient généralement de se rendre chez le vétérinaire. Spécialiste des animaux, il sera plus à même de vous écouter, de vous guider et – étant habilité à remplir toutes les formalités – de vous soulager de certaines démarches. Deux solutions vous seront couramment proposés : l’inhumation (en fonction du poids de votre animal)… et l’incinération. Aucune des deux n’est mieux que l’autre. Tout est une question de sensibilité, de convictions et de possibilités.

Dans le cas où vous optez pour la crémation, vous aurez le choix entre pouvoir récupérer les cendres de votre compagnon ou pas. Si vous souhaitez pouvoir vous recueillir sur ses restes, vous pourrez alors choisir une urne funéraire que vous fournirez au vétérinaire en charge de l'incinération. Celui-ci fera en sorte que votre animal soit incinéré seul. Il placera ensuite les cendre dans la dernière demeure de votre animal. Attention : ce service est payant et son prix varie en fonction du poids de l’animal et du tarif du spécialiste. Et si ni la crémation ni la mise en terre vous conviennent, vous pouvez toujours avoir recours à la naturalisation… qui est le fait de faire empailler son animal dans une pose naturelle.

A lire aussi : Faire le deuil de son animal : comment surmonter la mort d'un compagnon

Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook