Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Impact positif du Covid-19 : la SPA constate une baisse des abandons

Jeudi 04 Février 2021 | Par Eva Morand

Qui aurait pu croire que la crise sanitaire aurait profité aux animaux de compagnie ? Entre la dérogation pour sortir son animal et l’annulation des vacances, le nombre d’abandons en 2020 a diminué. Mais cette baisse n’est pas la seule que l’on ait pu observer.

Le confinement a entraîné une baisse des abandons

Les associations avaient constaté une baisse des abandons, les chiffres nationaux le prouvent puisque d'après les chiffres relayés par Le Parisien on note une baisse de 14 % des abandons en 2020. De son côté, la SPA de Compiègne explique avoir pris en charge 956 animaux en 2020, contre 1316 en 2019.

Une baisse très nette qui s’explique probablement du fait que les gens sont moins partis en vacances ou moins loin et ont donc pu emmener leur animal avec eux. Christelle Valet, responsable de la SPA de Compiègne, explique au micro du Parisien que la présence d’un animal pendant le confinement comportait un avantage : « Certains ont apprécié de pouvoir sortir leur chien. C’est une bonne raison de cocher une case sur l’attestation ».

Impact positif du Covid-19 : la SPA constate une baisse des abandons

Et une baisse des adoptions

La baisse des abandons s’est aussi accompagnée d’une baisse des adoptions : -23 % à la SPA de Compiègne. En effet, lors du premier confinement les refuges ont, dans un premier temps, été fermés au public, puis ont ouvert leurs portes sur rendez-vous.

Mais cette baisse s’explique aussi car « Il y a eu moins de rentrées au refuge et donc moins de sorties, les gens ne trouvaient pas toujours ce qu’ils voulaient » indique Christelle Valet au journal Le Parisien.

D’après elle, les gens se dirigent préférentiellement vers les chiens de petite taille, au détriment des grands chiens considérés comme les « perdants du Covid ».

Le télétravail a motivé les adoptions

L’augmentation du télétravail a permis à bon nombre de personnes de franchir le pas de l’adoption. En travaillant de chez eux, les gens disposent désormais d'une plus grande disponibilité et ont plus de temps à consacrer à un animal.

Des arguments qui ont permis l'augmentation des adoptions en 2020.

À lire aussi :  Abandon des chiens et des chats : le gouvernement dévoile son plan de lutte

# chien abandonné, chat abandonné
Par Eva Morand Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)