Publicité

Ils collectionnent les animaux : amour ou maltraitance ?

hoarders maltraitance chien malheureux hoarders maltraitance chien malheureux
© InkHong - Flickr
La rédaction

Publié le

Plus de 130 chats et 23 chiens maltraités, ainsi que les cadavres d’une vingtaine d’animaux ont été découverts au domicile d’un couple d’américains en septembre dernier.

Les services vétérinaires appelés sur place ont rapidement compris de quoi il retournait : ces animaux avaient été adoptés par des hoarders. Aux Etats-Unis, entre 700 et 2 000 cas de "animal hoarding" sont recensés chaque année.

Qu’est-que le "animal hoarding" ?

Le "animal hoarding" est défini par les chercheurs américains comme le besoin irrépressible ressenti par certaines personnes d’adopter un grand nombre d’animaux.

Ces derniers ont la particularité d’être élevés dans des conditions environnementales, sanitaires et vétérinaires déplorables. En effet, le hoarding, du verbe « to hoard », signifie « entasser » ou « accumuler ».

Connu par les chercheurs depuis 1981 aux Etats-Unis, le "animal hoarding" n’a pas encore d’équivalence en français. Il pourrait cependant être associé à ce que l’on appelle un Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC).

Qui sont les hoarders ?

Selon les psychiatres américains, il existe un profil type de hoarders. Ainsi, il a été établi que ces collectionneurs compulsifs d’animaux seraient à 76% des femmes. Presque la moitié d’entre elles (46%) auraient 60 ans ou plus, vivraient seules et pourraient connaître des difficultés économiques. Mais ce comportement peut tout aussi bien être adopté par un jeune homme ou une trentenaire en couple.

L’une des caractéristiques principales du hoarder est également de ne pas reconnaître qu’il possède trop d’animaux et, alors qu’il prétend les aimer, il est incapable de les nourrir ou de les soigner.

Par ailleurs, le hoarder est dans l’incapacité d’envisager l’euthanasie pour un animal et cela, peu importe l’état de santé du chien, du chat ou du rongeur.

Il a aussi été déterminé que le hoarder d’animaux, à la manière d’un éleveur, a tendance à se focaliser sur une seule espèce. La pathologie du "animal hoarding" pourrait être alimentée par des expériences traumatiques vécues pendant l’enfance par les hoarders. Ces derniers pourraient  aussi souffrir de troubles de l’attachement liés à une instabilité familiale passée.

Quels animaux collectionnent-ils ?

Il semblerait que les animaux les plus appréciés par les hoarders soient les chats (dans 65% des cas) et les chiens (60% des cas).

Mais les lapins, les cochons d’inde ou les furets, au même titre que les animaux de la ferme ou bien encore les NAC exotiques ne sont pas épargnés par l’attraction maladive des hoarders.

Quelles sont les conséquences du hoarding sur les animaux ?

Les animaux collectionnés par les hoarders sont souvent entassés dans des espaces exigus et souffrent de la promiscuité avec leurs congénères de galère.

Accumulés sans distinction de caractère ou de sexe, ils peuvent se battre et se reproduire de manière dramatique.

Dans 80% des cas, des animaux morts ou malades sont découverts au domicile des hoarders et les espaces de vie tels que les parties communes ou les chambres de la maison sont découvertes souillées par l’urine et les excréments des animaux.

Comment différencier un passionné d’un hoarder ?

Le passionné, contrairement au hoarder, s’attache à élever dans les meilleures conditions possibles ses animaux.

Motivé par l’amour ou la tendresse qu’il leur porte, il s’emploie généralement à répondre à tous leurs besoins de manière morale et éthique : les animaux du passionné sont bien nourris, éduqués et soignés.

Comme les hoarders, le passionné possède parfois de nombreux animaux. Cependant, il les adopte en fonction de ses moyens et il est capable de se contrôler pour le bien-être de l’animal et de sa propre famille.

Ainsi, les « coups de cœur » du passionné peuvent être réprimés sans trop de difficultés.

Laisser un commentaire
18 commentaires
Isaline
Isaline
C'est de la mal traitance pur et dur....
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

pauvre animaux qui vive a 50dans un appartement...
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Hé mais ça fait peur sérieux.... quand mm!
Il n'y as pas de lois contre ça?
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

pouah...mais en plus il n'y a pas de lois contre sa!!!!
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

bein voyons !!!!! non mais j'ai encore du mal a croire tous ce que je lis !! 500 chiens entasser dans un camion, un jeux virtuel de combats de chien, le hoarding...... et encore pleins pleins d'autres massacres!!!! la race humaine me fait honte !!!! il y a tellement de chose a faire dans le monde, pourquoi S'ACHARNER a détruire la vie, même animal !!!?
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Je pense pas que ceux là seront punis par la loi , parce que c'est à cause d'un problème psychatrique ils y peuvent pas grand chose ...
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

c'est grave !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Chantal
Chantal
Ah ben ça y est! Ce n'est pas de leur faute, ils ont eus une enfance malheureuse! Ben oui, bien entendu! Un peu marre de l'excuse de l'enfant malheureuse! C'est dingue ce qu'on découvre comme maladie mentale!

C'est de la maltraitance et puis c'est tout! Faut finir avec toutes ces excuses bidons!
Melly
Melly
Hum maltraitance ok il y en a mais si c'est vraiment une maladie mentale les personnes n'y sont pour rien entre guillemet. C'est plus fort qu'elle...
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Pfff il y a des gens vraiment fou sur cette terre, comment on peut s'amuser à avoir le plus d'animaux possible sans penser à leur bien être et surtout sans se rendre compte que ça ne va pas quoi ....
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

oui franchement ... les animaux c si beaux amis de l'homme s'acharner contre eux franchement sa mérite d'aller en prison !
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

ces gens sont horribles!!!! Ils mériterez la prison!!!
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

SI aux Etats Unis dans certains Etats on a droit a un nombre limité d'animaux par foyers je crois (en floride le maximim c'est 5 ou 9 ) et 'est gens sont malades ils ne se rendent pas compte de ce qu'ils leur infligent et de ce quils s'infligent leurs conditions de vie sont tout aussi déplorables mais ils ne s'en rendent pas comptes. Les metre en prison ne changerais rien, un suivi psichiatrique pourrais aider.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

je suis vraiment tres triste pour ces animaux mais c pas vraiment la faute des ces personnes parce qu il peuvent avoir une maladie mentale.mais pour ce qui n ont pas de maladies je suis 100% contre!
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

je suis horrifiée . ces fous ne seront pas punis la maltraitance animale dans tous les pays!! me fait detesté la race humaine .
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

EN FRANCE AUSSI MALHEUREUSEMENT DE NOMBREUSES PERSONNES ET ANNIMAUX SONT DANS CETTE SITUATION !!!!!! il s faut être vigilent et agir si beson .
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

un animal ca se respect on doit le faire vivre dans l amour on doit veiller a son bien etre moi je dis
que ceux qui les maltaite ne sont pas malades ils sont lachent et odieux
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Très triste pour ces animaux... Mais, depuis quelques jours les lois pour les crimes et les maltraitances sur animaux sont plus sévères! :.(
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter