Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

De l’humanisation de nos animaux jusque dans leurs gamelles : la grande enquête Wamiz

Mercredi 09 Janvier 2019 | Par Nathalie D'Abbadie

En 2018, Wamiz a mené l’enquête sur le contenu des gamelles de nos chiens et chats. Parmi les habitudes alimentaires des animaux de compagnie de nos fidèles lecteurs, une tendance nette se dessine : celle de l’anthropomorphisme ! En effet, les propriétaires d’animaux de compagnie se soucient de plus en plus de la qualité de l’alimentation de leurs compagnons et tendent ainsi à privilégier le bio et le sans gluten, comme dans leur propre alimentation. Explications.

De l’anthropomorphisme dans les gamelles

90% des propriétaires s’intéressent de près à la composition de la nourriture qu’ils donnent à leurs chiens ou chats. Parmi les conclusions de l’étude, on remarque des préoccupations proches de celles qui s’appliquent à l’alimentation humaine : le sans gluten, le bio, le fait maison et le régime végétarien.

Le cas du sans gluten

Ainsi, 22% des propriétaires affirment acheter sans gluten pour leur animal, alors que les experts s’alignent sur le fait que ce n’est pas une problématique qui concerne les chiens et chats. De plus, les résultats de l’étude démontrent qu’un propriétaire sur 2 ne sait pas si le blé est bon ou mauvais pour son animal, et que près d’1 personne sur 2 ne connaît pas la différence entre le sans gluten et le sans céréales. Cette tendance viendrait de la polémique récente autour du gluten dans les régimes des humains, et semble avoir impacté les animaux de manière indirecte !

Le mot du véto :

« Il y a des allergies au gluten chez l’homme mais de façon très exceptionnelle chez le chien (seulement chez le setter irlandais). C’est donc très clairement un phénomène de mode. Chez le chat, cette allergie n’est même pas identifiée. »

BERNARD MARIE PARAGON, Docteur-vétérinaire agrégé en nutrition animale

De l’humanisation de nos animaux jusque dans leurs gamelles : la grande enquête Wamiz

Une alimentation de plus en plus bio

Selon le baromètre Agence bio/CSA 2017, 7 personnes sur 10 consomment régulièrement bio. Les chiffres sont moins importants pour les chiens et chats, mais il y a tout de même plus d’un propriétaire sur 3 qui achète de temps en temps ou souvent de la nourriture bio pour son animal.

Le mot du véto :

« Dans l’alimentation bio, il y a moins de résidus de pesticides où bien on utilise des pesticides moins rémanents. Mais il faut avoir conscience que dans le bio, comme il y a des risques de moisissure il peut y avoir une présence de mycotoxines. »

BERNARD MARIE PARAGON, Docteur-vétérinaire agrégé en nutrition animale

Vers des chiens et chats végétariens, comme leurs maîtres ?

En 2017, 5% des Français étaient végétariens ou végétaliens : une alimentation qui prend de l’ampleur depuis quelques années. Toutefois, cette tendance n’est pas très marquée chez les animaux de compagnie. En effet, 52% des propriétaires sont contre ce type d’alimentation, et seulement 1% des maîtres choisissent des croquettes végétariennes pour leur chien. Du côté des chats, on n’atteint pas les 1%.

Aujourd’hui, le pourcentage de viande contenu dans la nourriture pour chiens et chats est au contraire un critère de sélection pour les propriétaires d’animaux de compagnie. 57% de propriétaires de chiens et 47% des propriétaires de chats affirment qu’une alimentation « saine » pour leur animal contient de la viande.

De l’humanisation de nos animaux jusque dans leurs gamelles : la grande enquête Wamiz

Le mot du véto :

« Le pourcentage de viande n’est pas le seul paramètre important : pour des carnivores, il est important que la majorité des protéines apportées soient d’origine animale (en plus du pourcentage de protéines propre à chaque espèce).

Les propriétaires semblent interpréter la bonne nutrition avec le suivi de quelques règles simples, mais pas toujours très précises ou cohérente (comme ici, plus de propriétaires de chiens se préoccupent de la viande, alors que le chat est un carnivore plus strict que le chien) »

STEPHANE TARDIF, Docteur-vétérinaire

Les propriétaires cuisinent de plus en plus pour leurs animaux

En 2018, 23% des propriétaires de chiens ont cuisiné régulièrement pour leurs animaux, contre seulement 10% en 2015. Cette progression s’explique aussi par l’envie de proposer une alimentation saine à son compagnon à quatre pattes ! Toutefois, deux fois moins de propriétaires de chats cuisinent, certainement à cause des palais plus difficiles des matous qui n’hésitent pas à faire la fine bouche !

De l’humanisation de nos animaux jusque dans leurs gamelles : la grande enquête Wamiz

Le mot de la fin

On voit donc une nette tendance de l’anthropomorphisme dans les habitudes alimentaires des chiens et chats des Français.es en 2018. Et vous, vous préoccupez-vous autant de l’alimentation de votre animal que de la vôtre ?

Découvrez l'étude complète sur l'alimentation des chats et chiens pour en savoir plus sur le contenu des gamelles des animaux de compagnie français !

A lire aussi : Grande enquête alimentation Wamiz : qu’y a-t-il dans les gamelles de nos animaux ?

# alimentation pour chien, alimentation pour chat
Crédits photo :

Shutterstock

1 commentaire(s)
Je suis également passée à la ration ménagère depuis 1 an. Ne pas savoir ce qu'il y avait dans les croquettes m'a toujours perturbé.
www.ohmyboubous.fr
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)