Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

La Grande-Bretagne interdit la vente de chiots et de chatons dans les animaleries

Mercredi 26 Décembre 2018 |

Une nouvelle loi en Grande-Bretagne va permettre d'interdire la vente de chiots et de chatons de moins de six mois dans les animaleries. 

La Grande-Bretagne va prendre des mesures afin d'interdire la vente de chiots et de chatons de moins de six mois dans les animaleries. Le but étant de stopper les mauvais traitements faits aux animaux de compagnie. 

Une loi approuvée par le peuple 

L'opinion publique est favorable à 95% à l'élaboration de cette loi. Selon le gouvernement, elle sera valable à partir de l'année prochaine. « Ceux qui voudront acheter ou adopter un chiot ou un chaton de moins de six mois devront soit se mettre en relation directement avec un éleveur, soit avec un refuge » affirme le département de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).

Lucy's law 

La loi de Lucy, fait référence à un Cavalier King Charles Spaniel sauvé d'un élevage à chiots au Pays de Galles en 2013. Une pauvre chienne maltraitée, forcée à rester dans une cage. Elle ne pouvait pas faire d'excercice et se défouler. Heureusement, une femme l'a sauvée de cet enfer et a tenté de sensibiliser les citoyens à cette cause.

C'est pour cette raison que l'un des buts de cette loi est de « mettre fin aux conditions terribles des élevages de chiots ». Comment ? En interdisant les grands élevages qui possèdent des licences ou non. Mais aussi en forçant les animaleries à ne travailler qu'avec des refuges respectant le bien être animal ou bien directement avec les éleveurs. 

L'organisation caritative vétérinaire britannique Britain's People's Dispensary for Sick Animals (PDSA) estime que 49% de la population au Royaume-Uni possède au moins un animal, soit 11,1 millions de chats, 8,9 millions de chiens et 1 million de lapins, dont le nombre a diminué de moitié depuis 2011. 

Rappelons qu'en 2017, aux États-Unis, la Californie était le premier État à bannir entièrement la vente de chiots, de chatons et de lapins dans les animaleries. Est-ce que le reste de l'Europe et spécifiquement la France, qui commence à avancer en matière de protection animale, va suivre l'exemple ? 

À lire aussi : Ils sont volontaires dans un refuge et trouvent un chat qui n'attendait qu'eux

Pour ou contre l'interdiction de la vente de chiots et chatons dans les animaleries ?

  • Pour
  • Contre
# animaux de compagnie, élevage
Crédits photo :

Shutterstock ( Photo d'illustration ) 

4 commentaire(s)
Cette décision est également un moyen de lutter contre le trafic d'animaux. Elle a été prise suite à des consultations publiques. Pourquoi ne fait-on pas la même chose en France ?
Je trouve que c'est une très bonne loi
Pour ma part, il faudrait carrément interdire la vente de tous animaux dans ces magasins car leur bien-être est trop souvent inexistant et il existe même des cas de maltraitance. Il faut noter que certains pays voisins du nôtre se soucient de la cause animale et la France dans tout ça ? le peuple français se bat de plus en plus pour la cause animale. Faudra-t-il que celui-ci descende aussi dans les rues et bloque l'économie pour se faire entendre ?
Il faudrait interdire carrément les animaleries car ça n’evitera pas le trafic d’animaux. Je pense qu’il faudrait payer une taxe pour pouvoir posséder un animal. Les gens y réfléchiront à deux fois avant d’en acquérir un pour ensuite l’abandonner lâchement. Ça ça serait au moins une taxe utile pour éviter justement tout ce trafic et ces abandons.
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)