Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Il frappe son chien à plusieurs reprises, la police décide de lui rendre

Mercredi 28 Novembre 2018 | Par Elise Petter

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 25 novembre alors que le maître était sous l’emprise de l’alcool.

Encore une bien triste histoire. Dans la nuit du dimanche 25 au lundi 26 novembre 2018, au Havre, un homme de 31 ans rentre chez lui tard dans la nuit et découvre avec horreur que son chien a dévoré une bonne partie de ses câbles électriques et abimé son appartement.

Furieux, il donne plusieurs coups de poing au chien âge de sept mois qui prend alors la fuite, terrorisé et blessé.

Un chien en sang

C’est dans la rue que la police trouve le chien avec la gueule en sang et son maître qui est immédiatement arrêté pour expliquer la situation. L’homme raconte alors qu’il est rentré légèrement alcoolisé ce soir-là et qu’il n’a pas supporté de voir son appartement dans cet état. Il a alors frappé à plusieurs reprises l’animal, et avoue même l’avoir jeté plusieurs fois.

Choqué par son geste, le maître du chien explique aussi combien il est désolé pour son comportement. Il promet de ne plus jamais violenter son chien à l’avenir. Visiblement convaincus, les agents de police décident de lui rendre son chien.

Toutefois, l’homme devra répondre de ses actes face au tribunal au mois d’août prochain.

A lire aussi : Une jeune femme saute dans une rivière pour sauver son chien de la noyade

Crédits photo :

Shutterstock

3 commentaire(s)
qu 'espère ceux qui lui ont rendu son chien? des paroles de soulaud ne sont pas des paroles de l 'évangile , cet animal est en grand danger il va mourir sous les coups de son c****** de maitre . grave erreur de lui faire confiance je souhaite me tromper :
qui frappe une fois frappe deux les femmes battues en savent quelques chose mais voila les chiens ne parlent pas alors !!!!!! les pauvres pourquoi lui avoir rendu ??? decidement la justice a beaucoup de lacunes
C'est inadmissible et de plus cet individu ne passera au tribunal que 9 mois plus tard ! je sais bien que les tribunaux sont engorgés mais la comparution immédiate convenait parfaitement à ce cas. Décidément il y a bien des inégalités dans la façon de traiter les cas de maltraitance en France, comme pour tout ce qui peut amener une personne à être jugée d'ailleurs. Le maître de ce pauvre chien recommencera à nouveau et l'alcool n'est certainement pas une excuse. Le chien aurait dû lui être retiré. Après après avoir été ainsi frappé, il ne fera plus confiance à son maître. Son avenir est incertain maintenant.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)