Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

La Fondation 30 Millions d’Amis propose 10 mesures législatives anti-abandons au gouvernement

Mercredi 16 Octobre 2019 | Par Nathalie D'Abbadie

Des mesures pleines de bon sens et qui pourraient avoir un vrai impact !

Il y a deux semaines, le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a évoqué la nécessité d’agir pour punir les abandons d’animaux de compagnie en France. Cette année, la France est la « championne » d’Europe en ce qui concerne les abandons, et il se peut qu’elle soit en tête de classement pour les euthanasies également.

Face à ce constat et cette volonté du Ministre de l’Agriculture d’agir, la Fondation 30 Millions d’Amis a adressé une liste de 10 mesures législatives anti-abandons au Ministre qui rencontrera les organismes de protection animale ce mardi 22 octobre.

La Fondation 30 Millions d’Amis propose 10 mesures législatives anti-abandons au gouvernement

Voici les audacieuses propositions de la Fondation :

  1. Animaleries : Interdire la vente de tous les animaux de compagnie, qu’il s’agisse de chiens, de chats, de lapins, de rongeurs ou autres « nouveaux animaux de compagnie » (NAC) dans les animaleries.
  2. Petites annonces : Interdire la vente d’animaux de compagnie par petites annonces, qu’elles soient imprimées ou publiées sur des plateformes de vente en ligne.
  3. Trafics : Interdire la vente des chiens non inscrits au LOF (Livre des Origines Françaises). (Importés en France depuis l’étranger, notamment des pays de l’Est, les chiens non inscrits au LOF sont souvent issus des trafics d’animaux. Près de 100 000 chiots et chatons sont illégalement importés en France chaque année, avec des documents falsifiés.)
  4. Permis : Instaurer un permis de détention d’animal de compagnie, délivré au moment de l’acquisition, associé à un fichier central national et lié à la carte nationale d’identité. Il sera retiré à toute personne coupable d’abandon ou de maltraitance, qui ne pourra plus acquérir de nouveau un animal.
  5. Stérilisation : Rendre obligatoire la stérilisation des chats non inscrits au LOF (Livre des Origines Françaises).
  6. Education : Sensibiliser les enfants à leur responsabilité envers les animaux dans les programmes scolaires, notamment en classe primaire.
  7. Personnes âgées : Les établissements chargés de l'accueil des personnes âgées ou dépendantes doivent accepter le résident, accompagné de son animal qui est bien souvent son dernier compagnon de vie.
  8. Identification : Identifier son animal est une obligation. Or, les contrôles sont insuffisants. Les associations de protection animale et les vétérinaires devraient être assermentés pour renforcer ces contrôles et sanctionner les propriétaires qui ne font pas identifier leur animal de compagnie.
  9. Vacances : Interdire aux lieux de villégiature (hôtels, locations saisonnières...) de refuser les animaux de compagnie, et ce, sans surcoût indécent facturé au vacancier (« supplément animal »).
  10. Justice : Renforcer et faire appliquer les peines encourues en cas d’abandon d’un animal.

Espérons que les mesures de la Fondation soient écoutées et mises en place rapidement !

A lire aussi : Sur cette péniche parisienne, des personnes sans abri sont hébergés avec leurs chiens (Vidéo)

Etes-vous d'accord avec les mesures législatives proposées par la Fondation 30 Millions d'Amis ?

  • Oui
  • Non
# 30 millions d'amis
Crédits photo :

Fondation 30 Millions d'Amis

7 commentaire(s)
Je ne suis pas d’accord pour tout et surtout en ce qui concerne la stérilisation, que ce soit pour le chien ou le chat.
On veut posséder un animal et bien soit, mais qu’il soit du LOF ou pas il devrait être obligatoire de déclarer sa provenance et sa destination.
Kedistan, j'ai adopté mes chats en refuge, sur leur carnet de santé il est indiqué pour la race "européen" mais nous savons que ces européens là sont des chats de gouttière domestiqués et d'une part j'aime ces chats, d'autre part dans les élevages sérieux, le premier prix d'un européen est de 750€, ce qui est cher. De toute façon, je privilégie l'adoption en refuge à l'achat en élevage et je ne veux pas voir les européens disparaître. J'ai écrit à la fondation dans ce sens. Si j'ai une réponse, je vous en informerai.
gIRNI, désolée d'avoir lu trop vite. Mais le problème reste entier pourles chats.
eT en fait,les lofs étant très chers, c'est une fausse bonne idéee qui va entraîner des traffics de sans caste moins chers. De toute façon RAF du lof, j'ai toujours eu des gouttIères.
Kedistan, la stérilisation concerne les chats, pas les chiens. Mais comme tout le monde n'a pas la possibilité d'avoir un chat avec pedigree, je vais demander à la Fondation 30 Millions d'Amis quels types de chats ils ciblent vraiment, chats errants ou tous les chats, car je n'aimerais pas que les chats non LOF comprenant un bon nombre d'européens disparaissent.
Et en plus ily a des propriétaires de chiens qui les gardent entiers sauf problème de santé. Cette mesure est vraiment trop contraignante
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)