Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

« Éviter l’euthanasie d’un animal qu’on aurait pu sauver avec des soins », telle est la mission de Vetericare

Mardi 23 Mars 2021 | Par Eva Morand

Afin d’éviter des euthanasies injustifiées, un couple de vétérinaires a décidé de créer Vetericare, une association dont le but est de financer les soins urgents d’animaux dont les propriétaires sont en incapacité de payer.

Lorsqu’un animal arrive avec une patte cassée ou qui nécessite des soins lourds et urgents, les propriétaires sont confrontés aux coûts non négligeables des soins de santé vétérinaires.

Malheureusement, certains, dans l’impossibilité de financer ces soins, se retrouvent confronter à un choix : payer avec des fonds dont ils ne disposent pas ou euthanasier leur animal. Face à ce dilemme, les vétérinaires tentent de trouver des solutions : rediriger vers des dispensaires, faire appel à des associations, payer en plusieurs fois, etc. Mais, ces dispositions sont chronophages et compliquées.

Pour répondre à cette détresse des propriétaires, des animaux ainsi que des vétérinaires, Céline Porret Condamin et Guillaume Condamin ont créé Vetericare.

Le concept : sauver des animaux

Vetericare est une association qui propose de financer les soins lourds dont le pronostic est favorable. Céline Porret Condamin, vétérinaire et cofondatrice, explique en quelques mots l’objectif de son association : « Éviter toute euthanasie qui aurait pour motif l’aspect financier ».

« Éviter l’euthanasie d’un animal qu’on aurait pu sauver avec des soins », telle est la mission de Vetericare
Crédits photo : Céline Porret Condamin

Car finalement, même si cela reste peu fréquent, demander l’euthanasie d’un animal qui pourrait être soigné est la pire des décisions que l’on puisse prendre quand on aime son animal : « C’est terrible pour tout le monde, pour l’animal qui aurait pu vivre, pour le propriétaire qui doit prendre cette terrible décision et aussi pour les soignants, car ce n’est pas pour cela que l’on a voulu faire vétérinaire » explique-t-elle.

Pour bénéficier de cette prise en charge, les professionnels doivent adhérer à l’association. Ensuite, ils disposent d’une plateforme en ligne sur laquelle ils peuvent transmettre une demande de financement des soins pour un animal. Grâce à la transmission des données en ligne, le dossier est étudié rapidement et le vétérinaire reçoit une réponse en moins de 48h.

Cette prise en charge concerne des « Soins lourds qui font qu’on ne peut pas laisser l’animal dans cette situation ».

Néanmoins, l’aspect financier n’est pas le seul objectif de l’association.

Une mission de sensibilisation

Alors que la proposition de loi sur le bien-être animal met l’accent sur la sensibilisation des futurs adoptants, Vetericare a aussi à cœur de former et d’accompagner les propriétaires d’animaux domestiques.

« Il y a beaucoup de gens qui ignorent qu’il existe des solutions comme les mutuelles ou des parcours de médecine préventive et qui peinent à trouver des informations notamment sur le coût des soins vétérinaires. L’idée est donc d’apporter de l’information en leur proposant un parcours de formations pour qu’ils puissent à l’avenir anticiper ces frais ».

Car finalement, on ne connaît déjà pas le coût de nos propres soins lorsque nous sommes hospitalisés, il est donc difficile de prévoir ceux de nos animaux.

« Éviter l’euthanasie d’un animal qu’on aurait pu sauver avec des soins », telle est la mission de Vetericare

Le financement de l’association

Pour mener à bien sa mission, Vetericare a besoin de financements. L’association compte sur plusieurs recettes pour financer les dossiers de soins :

  • L’adhésion des établissements vétérinaires
  • Le mécénat d’entreprise
  • Les adhésions des particuliers
  • Les dons et legs
  • Les cagnottes participatives sur les réseaux sociaux

Le début d’une belle histoire

La plateforme pour déposer les premiers dossiers devrait être opérationnelle au début du mois d’avril. C’est donc avec beaucoup d’émotions que Céline Porret Condamin confie : « Nous allons pouvoir sauver nos premiers chats et chiens, après 6 mois de construction de notre projet ».

Une initiative qui fait chaud au cœur des propriétaires, des animaux et des vétérinaires.

Si vous souhaitez les aider, rendez-vous sur leur page Vetericare et n’hésitez pas en parler autour de vous !

À lire aussi : Il reproduit un challenge Tik Tok avec son chien, 5 minutes après il doit appeler les secours

# vétérinaire, animal de compagnie, soins, chien malade
Par Eva Morand Crédits photo :

visivastudio / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)