Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Selon cette étude, les propriétaires en surpoids sont plus nombreux à avoir des chiens trop gros

Vendredi 20 Septembre 2019 | Par Camille Fouard

Une nouvelle étude sur la santé de nos animaux vient d'être publiée. 

D'après une récente étude danoise publiée dans le journal Preventive Veterinary Medicine, 35% des propriétaires en surpoids ont des chiens présentant eux aussi un excès de poids.

Au total, ce sont 268 chiens qui ont été analysés dans le cadre de l'étude. Ce qui en ressort, c'est que les spécimens plus enrobés se trouvent plus de deux fois plus dans les foyers où on estime que le propriétaire est lui-même en surpoids (35%). Seulement 14% des propriétaires ne souffrant pas de surpoids ont eux-même un chien ayant un excès de poids.

Les chercheurs pensent que les friandises pourraient être en cause. Elles seraient données en trop grosses quantités chez les propriétaires en surpoids. 

Le manque d'exercice a également un impact sur la prise de poids de l'animal, qui a besoin de se dépenser tous les jours. 

Des chiffres alarmants

Dans le monde, 33 à 58% des chiens et chats de compagnie souffrent de surpoids. Manque d'exercice, régimes non adaptés à leurs besoins, excès de friandises... Plusieurs causes sont à l'origine de l'augmentation d'animaux corpulents, un phénomène qui réduit l'espérance de vie de façon conséquente.

L'espérance de vie des chiens en surpoids est inférieur d'1,3 an par rapport à celle d'un chien qui ne serait pas en surpoids. Une différence notable, donc.

Les mâles castrés plus propices au surpoids

Selon l'étude, les mâles castrés auraient 3 fois plus de chances d'être touchés par le surpoids au cours de leurs vies.

Charlotte Bjørnvad, l'une des chercheuses de l'étude, avance que la castration des chiens mâles affecterait peut-être la capacité des chiens mâles à réguler leur appétit naturellement, en plus de les dissuader de se dépenser.

Il est donc important de promener son chien quotidiennement et de fournir une alimentation de qualité et adaptée à ses besoins pour limiter au maximum les risques de surpoids. 

À lire aussi : Le Labrador sera-t-il bientôt considéré comme un « chien dangereux » ?

# surpoids, étude, obésité
Crédits photo :

Pixabay

1 commentaire(s)
Parmi les personnes en surpoids il faut distinguer ceux qui mangent trop et se laissent aller et ceux qui souffrent de dérèglements hormonaux. Les premiers ne surveilleront pas le poids de leur animal (il n'y a pas que les chiens, les chats aussi) alors que les seconds au contraire feront ce qu'il faut pour que leur compagnon à quatre pattes garde la ligne car ils se soucient de ce qu'un excès de poids peut engendrer. Cette étude est trop générale et ne tient pas compte de tous les paramètres, autrement dit elle ne vaut rien !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)