Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Etats-Unis : Donald Trump a choisi un éleveur de Labradoodles pour gérer la crise du coronavirus

Vendredi 24 Avril 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

Brian Harrison a élevé des Labradoodles pendant 6 ans avant de rejoindre le Département de la Santé et des Services sociaux des États‑Unis.

Avant de rejoindre le Département de la Santé et des Services sociaux des États‑Unis, Brian Harrison, 37 ans, était un éleveur de Labradoodles, un croisement entre le Labrador et le Caniche.

Pendant 6 ans, M. Harrison était à la tête de Dallas Labradoodles, une société d’élevage et vente de Labradoodles, qu’il a vendue au mois d’avril 2018 pour 225 000 dollars. Après avoir vendu la société, Brian Harrison a rejoint le Département de la Santé et des Services sociaux des États‑Unis, qui supervise toutes les agences sanitaires publiques du pays.

Et seulement 2 ans plus tard, M. Harrison est aujourd’hui nommé chef du personnel du département, et est ainsi à la tête de la gestion de la crise du nouveau coronavirus, malgré relativement peu d’expérience dans le secteur de la santé.

Son embauche avait déjà généré de l’amertume au sein du cabinet en 2018. Plusieurs employés de la Maison Blanche appelleraient M. Harrison « the dog breeder » ou « l’éleveur de chiens » derrière son dos, estimant que d’autres candidats auraient été plus qualifiés pour le poste.

Aujourd’hui, la décision du Président Trump de placer M. Harrison à la tête du département inquiète et enrage de nombreux citoyens qui se tournent vers leurs dirigeants pour les guider en ces temps incertains.

A lire aussi : Donald Trump ne veut pas de chien à la Maison-Blanche car « ça ne lui ressemble pas »

# politique, coronavirus
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)