Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
Race de chien :

Enseigner le langage du chien aux enfants pour éviter les morsures grâce aux formations PECCRAM

Vendredi 19 Mai 2017 |

Le Programme d’Education à la Connaissance du Chien et au Risque d’Accident par Morsure forme des professionnels du chien pour qu’ils interviennent auprès des enfants de 4 à 10 ans, dans les écoles, centres de loisirs et fermes pédagogiques.

Bien qu’il n’existe pas de statistiques officielles, on sait que les enfants sont les principales victimes des morsures canines, souvent plus graves que chez un adulte à cause de leur plus grande fragilité. Aux Etats-Unis, par exemple, 395 000 enfants entre 1 et 14 ans ont subi une attaque en 2010. S’ils sont particulièrement présents dans les chiffres, c’est notamment parce qu’ils se méfieront rarement d’un toutou, ne sauront pas quand ils ne doivent pas le déranger et ne pas jouer avec lui ou encore quand ils risquent de le stresser, voire de lui faire mal. Il y a pourtant des signes, mais peu les connaissent.

Une formation pour apprendre le langage du chien

C’est pour pallier ce défaut d’éducation au langage canin, Chantal Hazard, comportementaliste diplômée et intervenante en médiation animale, a lancé PECCRAM (Programme d’Education à la Connaissance du Chien et au Risque d’Accident par Morsure). Celui-ci forme des professionnels du chien (médiateurs, éducateurs canins, comportementalistes, vétérinaires, éleveurs, toiletteurs) afin qu’ils interviennent, avec un chien reconnu apte après une évaluation sanitaire et comportementale, auprès d’enfants de 4 à 10 ans, dans les écoles, centres de loisirs, centres canins et fermes pédagogiques à travers toute la France.

Un grand succès pour une initiative unique

Cette initiative unique en France a été récompensée l’année dernière du prix « le chien dans la ville » de la FACCO (chambre syndicale des fabricants d’aliments préparés pour animaux familiers) et depuis, 200 stagiaires ont été formés au PECCRAM et de nombreux groupes d’enfants ont pu être sensibilisés dans toutes les régions.

Dans le but d’étendre cette éducation qui pourrait éviter beaucoup de blessures d’enfants, Chantal Hazard espère bien poursuivre et intensifier les formations de professionnels du chien et les enseignants pour que les 40 000 classes concernées par cette sensibilisation puissent être initiées. Le calendrier de la prochaine année scolaire est d’ores et déjà en ligne et les inscriptions sont un véritable succès.

Si vous souhaitez vous aussi vous inscrire à cette formation ou bien faire intervenir un professionnel, rendez-vous sur le site PECCRAM.

A lire aussi : 7 erreurs à ne pas commettre avec son chien

Aimeriez-vous vous aussi apprendre à mieux comprendre les chiens ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo :

Shutterstock

4 commentaire(s)
Grave!! Une abrutis de moins sur la planète ça ferait du bien
C'est elle qui est carrément dangereuse comme mère ! Il faudrait peut-être la faire euthanasier ! Ce serait une délivrance (hi! hi!)
Carrément génial comme concept !!! Cela éviterait à beaucoup de propriétaires de chien des enguelades avec des parents. Mon chien Néron à déjà essayer de mordre un enfant qui est venu par derrière et qui lui a choppé la queue et comme le chien est sourd et aveugle, il s'est effrayé et à tenter de mordre l'enfant qui devait avoir 5ans. J'ai d'abord gronder Néron parce qu'il ne doit pas réagir comme ça et j'ai expliqué à l'enfant qu'il ne faut jamais venir par derrière et tirer la queue d'un chien (gentiment bien sûr). Et la mère arrive vers moi, très énervé et me dis que si je ne contrôle pas le chien et qu'il essaye de mordre, je dois le faire piquer et je lui ai répondu que le chien je le contrôle car il n'a pas mordu l'enfant, qu'on ne pique pas un chien parce qu'il a essayé de se défendre. Je lui ai aussi demandé où elle était parce qu'elle a mis du temps à arrivée et elle me dis qu'elle était assis sur un banc à une vingtaine de mètre et que son enfant voulais voir le chien alors elle l'a envoyer jusqu'à moi pour le "carresser". Je lui ai alors répondu que si son enfant voulais voir le chien qu'elle aurait au moins du l'accompagner (parce qu'on envoie pas comme un gosse carresser un chien qu'il ne connais pas) et qu'elle lui dise de d'abord me demander si il peut le carresser. Elle était véxée et est parti en me disant que mon chien était dangereux et que si ça avait été le sien, ça ferai longtemps qu'elle l'aurait tuer. Mais ce programme serait vraiment chouette
Je suis tout à fait OK ! Il faudrait aussi expliquer aux enfants que nos animaux sont des êtres sensibles comme les humains et qui peuvent souffrir physiquement et moralement !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook