Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

L’éleveuse refuse d'ouvrir aux policiers : ils forcent l'entrée et ce qu'ils constatent les met hors d'eux

Vendredi 02 Juillet 2021 | Par Ludivine Mazzotti
L’éleveuse refuse d'ouvrir aux policiers

La Brigade Animale Bénévole est intervenue avec la Fondation Assistance aux Animaux et les forces de l’ordre dans un sordide élevage de chiens. 

Tout commence par une suspicion de fraude financière d’une éleveuse de chiens. Fin juin, la Brigade Bénévole est arrivée sur les lieux avec les membres de la Fondation et les différents services de police mandatés. 

Les policiers entrent par leurs propres moyens

Mais une fois sur place les propriétaires ont refusé d'ouvrir aux forces de l'ordre. Les policiers sont donc entrés par leurs propres moyens. 

Après inspection de la maison, ils sont revenus auprès des sauveteurs pour leur annoncer qu'une centaine de chiens se trouvaient dans la maison et dans le noir complet, avec la musique à fond pour couvrir les aboiements. 

Un des membres de la Fondation Assistance aux Animaux a pu entrer à son tour pour établir un constat détaillé, et après son état de lieux, d'autres membres de la Fondation ont été appelés en renfort pour sortir immédiatement les pauvres toutous de ce cauchemar. 

Un bien triste record

Les membres de la Brigade Bénévole Animale ont pu rentrer à leur tour dans la maison pour constater que les chiens étaient entassés dans des cages les unes sur les autres, des déjections jonchaient le sol, certaines cages étaient recouvertes par des couvertures, dans une autre pièce certains chiens âgés étaient enfermés dans le noir et sans fenêtre. Également, un petit chien rendra son dernier souffle au moment de l'intervention....

Les sauveteurs ont immédiatement emmené les chiens chez le vétérinaire : au total c'est 170 chiens saisis, infestés de vers, carencés mais heureusement ils n'ont pas été battus. 

Les chiens ont été placés dans les refuges et les familles d'accueil où ils pourront se reposer et apprécier la chaleur d'un foyer aimant. Pour le moment ils ne sont pas adoptables, car ils doivent se reposer et reprendre des forces. 

Quant aux propriétaires des lieux, « l’éleveuse » a été placée en garde à vue pour mauvais traitement sur animal domestique par un professionnel ainsi que d’autres infractions financières. L’enquête se poursuit et d’autres infractions seront ajoutées. 

 

À lire aussi : Alors qu’ils allaient détruire une maison, ils entendent des cris et font une découverte choquante (Vidéo)

 

 

# sauvetage, policier, élevage, cause animale
Par Ludivine Mazzotti Crédits photo :

Facebook @4brigadeanimalebenevole

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)