Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Election SPA 2019 : les propositions de Céline Ravenet

Lundi 03 Juin 2019 | Par Elise Petter

Candidate à l'élection pour la présidence de la SPA avec sa liste « ADN SPA  », Céline Ravenet a répondu aux questions de Wamiz. L'occasion d'aborder des thématiques clés comme la stérilisation, les chiens catégorisés et bien d'autres. 

Quels sont les grands chantiers qui seront mis en œuvre grâce aux dons des particuliers ?

Il y en a tellement… La SPA doit enfin mériter son nom ! Elle doit restaurer des refuges mais aussi accompagner les structures qui sont en difficulté. Elle doit être un modèle pour lutter contre les maltraitances faites aux animaux domestiques (trafic de chiens, de chevaux, de nac… mais aussi l’élevage industriel des animaux de ferme). Elle doit accompagner la jeunesse de notre pays pour lutter contre la disparition de toutes les espèces animales. Elle ne doit pas avoir des œillères et ne s’occuper, comme si de rien n’était, que de l’avenir des chiens, des chats et des chevaux. Notre programme le dit clairement dans son dernier point « En plus d’éduquer, il faudra accompagner la jeunesse de notre pays dans sa lutte pour sauver la planète (40 % des espèces animales ont disparu en 30 ans). Les nouvelles générations devront faire face, c’est avéré, au plus grand défi qu’a connu l’humanité depuis son apparition sur terre. »

Comment comptez-vous réduire le nombre d’euthanasies ? On parle de 50.000 euthanasies en 2014 en France dans les refuges et fourrières.

La mauvaise coordination entre les fourrières privées et les refuges, nous parait être un point essentiel dans la problématique des euthanasies. C’est pourquoi, nous proposons de nous« réapproprier les fourrières pour éviter la privatisation de la protection animale et les euthanasies. »

Prévoyez-vous de mettre en place des campagnes de stérilisation des chats errants ?

C’est une priorité, en particuliers dans les DOM-TOM!  C’est un point important de notre programme : “Organiser des campagnes de stérilisation pour les chats errants en métropole mais aussi pour les chiens et chats dans les DOM-TOM. »

Des mesures contre la vente d’animaux en animalerie pourraient-elles être prises ?

Trop de gens se détournent de la SPA en allant chercher des chiots dans des élevages ou des animaleries parce qu’ils ont vécu de mauvaises expériences dans les refuges. Il faut que nos centres soient conçus comme des centres d’adoption plutôt que de ressembler à des centres de détention.

Que pensez-vous des problèmes autour des annonces de cession d’animaux postées par des particuliers ?

Il faut regarder dans les autres pays où certaines expériences dans ce domaine sont concluantes. Par exemple, en Allemagne un site de vente en ligne a enlevé toutes les annonces  de vente et d'achat d'animaux tout en encourageant l'adoption dans des associations.

Il faut également travailler en amont pour réduire le nombre d’abandons en privilégiant les actions de prévention et d'éducation. Il faut aussi aider les particuliers quand ils sont dans la précarité (soins, alimentation,…   ).

Une modification de la loi pour les chiens de catégorie est-elle envisageable ?

Depuis 1999, la loi a instauré un délit de faciès pour certaines formes de chiens. C’est une aberration, nous sommes contre cette loi car la dangerosité d’un chien ne se catégorise pas elle existe au cas par cas ! Ce qui compte c’est l’individu, pas son standard morphologique.

Une application plus stricte des sanctions en cas de maltraitance est-elle envisagée ?

Cela va de soi ! Certains récidivistes, par exemple, doivent être soumis à une interdiction permanente de détention.  Mais il y a aussi des maltraitances  animales involontaires quand les personnes sont dans la misère. La SPA doit aider les personnes en difficulté financières en ouvrant, par exemple, de nouveaux dispensaires ou en donnant de l’alimentation aux familles les plus démunis.

En dehors des animaux de compagnie, comptez-vous vous engager pour une autre cause: delphinarium, cirque, chasse…

Ce n’est pas parce que la Société Protectrice des Animaux a 175 ans qu’il faut agir comme au bon vieux temps. La direction actuelle agit comme si les animaux domestiques pouvaient bien se porter dans un monde sans abeilles, sans oiseaux, sans poissons, sans animaux sauvages. Notre liste est la seule qui propose de diriger la SPA  en mettant en avant l’urgence climatique et la préservation de la biodiversité.Que nous gagnions ou non les élections, si les adhérents permettent à notre liste d’avoir une partie de mon équipe  au conseil d’administration, je m’engage à ce que cette question soit au cœur des actions et des débats à la SPA.

>> Retrouvez toutes les interviews des candidats à l'élection dans notre dossier

# SPA
Crédits photo :

DR

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)