Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Edito : Existe-t-il vraiment une bonne façon de nourrir son chien ou son chat ?

Lundi 14 Mai 2018 | Par Elisa Gorins

Croquettes classiques, croquettes spécifiques pour une race, croquettes adaptées aux troubles digestifs, articulaires, urinaires, rénaux ou dermatologiques, croquettes bio, croquettes sans céréales, croquettes pour seniors, sédentaires ou actifs, pâtée, BARF… On ne sait plus où donner de la tête !

A celui qui adopte un chien ou un chat et qui doit choisir le contenu de sa gamelle, on ne peut que lui souhaiter : bon courage ! En 2018, à l’heure où le marché de l'alimentation pour chiens et chats est plus grand que jamais, choisir la nourriture de son compagnon à quatre pattes peut s’avérer une véritable prise de tête. A côté, résoudre un Rubik’s Cube paraît d’une simplicité biblique tant tout est fait pour vous embrouiller.

L’arme fatale du marketing ? Jouer sur votre culpabilité : « si vous ne nourrissez pas bien votre chat, il va devenir obèse, développer des maladies, et mourir jeune », « si vous ne donnez pas une alimentation adaptée à votre chien, il va souffrir de carences et cela aura des répercussions sur sa santé », « votre animal a des problèmes de santé ? C’est à cause de la nourriture que vous lui donnez ! ». Plus récemment, on découvre même un nouveau discours, qui concerne notamment les croquettes à base d’insectes : « en nourrissant votre animal avec des croquettes à base de viande, vous contribuez à détruire la planète ».

Le marketing ou l'art de la culpabilisation

Les fabricants d'aliments pour chiens et chats manient à merveille l’art d’appuyer là où ça fait mal pour vous attirer dans leurs filets. Mais aucun de ces arguments n’est fondamentalement faux. Et comme vous aimez votre animal, et que vous souhaitez ce qu’il y a de mieux pour lui, vous tombez dans le panneau. Et cela est tout à fait normal. C’est ainsi que fonctionne cette économie qui génère 3.3 milliards d’euros par an en France (rien que pour l’alimentation des animaux de compagnie).

Mais prenons un peu de recul. Vous venez d’adopter un chat ou un chien, vous vous trouvez désormais dans un magasin spécialisé. Dans votre caddie : un panier, un jouet, une gamelle… Et soudain, vous vous retrouvez comme tétanisé au rayon alimentation. Que faire ? Il y a les croquettes que l’éleveur vous a conseillées. Il y a les moins onéreuses. Il y a celles qui vous paraissent de meilleure qualité. Il y a celles dont le packaging représente la race de votre animal. Panique à bord. Avec quel paquet repartirez-vous ?

Il n’existe aucune « meilleure » façon de nourrir son animal

La recette de l’alimentation idéale de votre animal n’obéit, en réalité, à aucune vérité générale. Il n’existe aucune « meilleure » façon de nourrir son animal. Cette réponse vous déçoit ? On le comprend. On aimerait tous connaître le secret de « LA » Croquette qui fera vivre Félix ou Médor le plus longtemps possible et en merveilleuse santé. Sauf que cette croquette n’existe pas. Tout simplement parce que tous les chiens, et tous les chats, sont différents, et que ce qui est vrai pour l’un ne le sera pas forcément pour l’autre.

Max, souffrant de démangeaisons intenses depuis toujours, pourra peut-être être « guéri » par une croquette sans gluten. Mais Filou, lui, ne le digérera peut-être jamais. Quant à Chipie, elle est bien partie pour vivre 18 ans, elle qui n’a toujours mangé que des croquettes d’entrée de gamme… Mais Yop aussi, après avoir été nourri au BARF toute sa vie !

La recette idéale : l'observation !

En bref, la seule recette, c’est l’observation. Observez votre animal, la qualité de son poil, sa vivacité, son haleine, son appétit, son plaisir de manger. Vous n’avez pas besoin d’un bac+7 pour savoir détecter des changements chez votre animal. Alors testez différentes façons de le nourrir, en fonction de vos propres convictions, de votre budget, du temps que vous avez à consacrer à la préparation de ses repas, de l'attitude de votre animal… et déduisez ce qui vous semble le mieux.

Il sera toujours temps, tôt ou tard, de demander à un vétérinaire de procéder à quelques analyses sanguines, histoire de voir si votre animal n’est pas carencé. Mais gardez à l’esprit qu’aucune mode alimentaire ne doit influer sur la santé de votre animal. Ce qui compte, ce n’est pas ce que l’on veut vous faire consommer, mais ce que lui a besoin de consommer.

A lire aussi : Edito : en fait-on trop avec l’alimentation pour animaux ?

# alimentation pour chien, croquettes pour chien, alimentation pour chat
Crédits photo :

Shutterstock

2 commentaire(s)
Ah bah les croq'beurk de m**** !!!
La meilleure façon de nourrir un carnivore opportuniste est la VIANDE...
Témis a choisi, c'est la bouffe maison et là elle est en train de dévaliser sa gamelle de ration ménagère !filet de poulet, riz haricots, levure de bière, curcuma bio, et huile colza bio, et complément alimentaire pour les articulations 😁😁😁😁 et là elle se roule partout tellement elle est contente gnnn... Les croquettes ça la fait vomir... et moi je suis végétarienne, ça compense !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)