Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

L’écrivain Henry-Jean Servat veut faire de Nice la capitale européenne du bien-être animal

Mardi 29 Décembre 2020 | Par Nathalie D'Abbadie
L’écrivain Henry-Jean Servat

Henry-Jean Servat, écrivain, journaliste et amoureux des animaux, défend la cause animale pour la ville de Nice en tant que conseiller municipal de la protection animale.

Nommé conseil municipal en charge du bien-être animal à Nice il y a moins d’un an, l’écrivain et journaliste Henry-Jean Servat s’engage pour les animaux de la ville, souhaitant leur donner accès à plus d’espaces verts ainsi que les transports en commun.

Une mission de taille

Originaire de Montpellier, l’écrivain Henry-Jean Servat a accepté le poste de conseiller animal chargé de la protection animale de la ville de Nice pour améliorer le quotidien des animaux qui y vivent.

Sur savoir-animal.fr, M. Servat donne les détails des initiatives qu’il a lancées pour les animaux niçois, qu’ils aient la chance d’avoir une famille, ou qu’ils en attendent en refuge.

Le conseiller municipal a commencé par demander l’accès aux transports en commun pour tous les animaux de compagnie, pour un test de 6 mois. Les chiens doivent porter la muselière, et les petits chiens pourront être transportés dans des sacs adéquats.

De plus, la majorité des espaces verts de la ville seront désormais accessibles aux chiens. Certains comportent des espaces d’agility et des aires d’ébats, et la majorité d’entre eux ont des fontaines à eau et des sacs à déjection canine pour assurer le confort de tous.

Henry-Jean Servat souhaite aussi lancer le Pets at Work, ouvrir une seconde plage pour chien, et stériliser les chats libres pour réduire la prolifération de la population féline errante.

L’adoption d’animaux pour les plus vulnérables

Le conseiller municipal est également parrain de l’association Terpta qui cherche à inclure les animaux de compagnie dans les maisons de retraite.

En plus d’imaginer les maisons de retraite de demain avec des architectes pour que ces structures puissent accueillir les propriétaires d’animaux au mieux, cette association met en place un système avec la SPA de Nice pour prendre en charge les animaux des personnes hospitalisées pendant leur convalescence.

De même, Henry-Jean Servat souhaite permettre l’adoption d’animaux par des personnes alitées à domicile, avec l’aide de bénévoles pour les promenades et repas, afin que ces personnes malades puissent bénéficier des effets thérapeutiques des animaux tout en donnant une famille aimante à des animaux de refuge.

Enfin, avec la SPA de Nice, cet amoureux des animaux organise des maraudes pour venir en aide aux animaux des personnes sans abri en leur faisant don de croquettes. Cette initiative a tellement plu que les Niçois ont applaudi les bénévoles en les voyant faire leur toute première ronde !

Nice, ville des animaux

Henry-Jean Servat a affirmé s’être « engagé pour que Nice devienne la capitale européenne du bien-être animal ». C’est une ville qui a déjà une longue histoire avec la protection animale. En effet, Jeanne Augier, ancienne propriétaire du palace Negresco de Nice, a été une grande défenseuse des animaux jusqu’à sa mort en 2019.

Si le Carnaval de Nice n’a pas pu avoir lieu cette année à cause de la situation sanitaire, le thème des animaux avait été choisi pour rendre hommage aux compagnons à quatre pattes qui illuminent les vies des Niçois.

Selon Henry-Jean Servat, « Nice est l’une des villes de France où il y a le plus grand nombre d’animaux domestiques par habitant » : c’était donc tout à fait cohérent de les honorer avec ce carnaval qui aura finalement lieu en 2022.

A lire aussi : Un projet de loi anti-maltraitance animale du député Loïc Dombreval sera discuté à l’Assemblée nationale

# protection des animaux, politique
Par Nathalie D'Abbadie Crédits photo :

Facebook - Henry-Jean Servat

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)