Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
Race de chien :

Des milliers de personnes se mobilisent pour aider une réfugiée et son chien

Vendredi 18 Décembre 2015 |

Depuis sa plus tendre enfance, Aya rêve de vivre dans un pays en paix, dont elle n'aurait pas à fuir. Car depuis sa plus tendre enfance, Aya fuit un pays en guerre pour un autre avec sa famille. Une famille qui ne serait pas complète sans son plus fidèle compagnon, un chien dont elle a toujours refusé de se séparer malgré toutes les épreuves qu'elle a traversées. Après avoir fui l'Irak, c'est de la Syrie qu'elle a dû partir, et son chien bien-aimé, George, n'a jamais quitté son côté. 

Aya a grandi avec ce chien à Bagdad, en Irak. Elle l'avait trouvé sur le bord d'une route alors qu'elle était en voiture avec son père. Un groupe d'adolescents s'amusaient à le frapper en le tenant par les oreilles... Bouleversée par le sort réservé au malheureux animal, Aya a convaincu son père de s'arrêter pour le secourir. "J'ai bondi hors de la voiture et les ai suppliés d'arrêter, je leur a donné tout l'argent que j'avais", a confié la jeune femme à Brandon Stanton, le fondateur du projet Humans of New York, qui a récemment pris son appareil photo pour photographier les New-Yorkais venus de tous les horizons.

Depuis ce jour, George est un membre à part entière de la famille d'Aya. Lorsque celle-ci a dû fuir son pays pour la Syrie, la question de savoir si le chien était du voyage ne s'est donc même pas posée. 

1 million de signatures pour Aya et son "chien réfugié"

Le chien était en bien mauvais état lorsque la jeune Aya l'a sauvé. "George était si maigre et sale, et le médecin a dit qu'il était très malade et qu'il survivrait seulement si je prenais parfaitement soin de lui" raconte-t-elle. Aya a fait ce que le vétérinaire lui a dit. Elle s'est occupée à merveille de son chien. "Et regardez-le maintenant !" s'exclame-t-elle devant son adorable compagnon à pattes plein de vie et d'énergie. 

chien réfugié

Pendant deux ans, Aya et sa famille ont vécu en Syrie. Mais l'histoire s'est répétée. Il a à nouveau fallu fuir les bombes. C'est encore auprès de celui qu'elle appelle son "chien réfugié" que la jeune femme a dû quitter sa maison. Elle s'est installée en Turquie et y a vécu pendant 4 ans, mais face à l'afflux de réfugiés ces derniers mois, la situation a changé. Aya et sa famille ont commencé à être victimes de discrimination.

Depuis son enfance, Aya rêve des Etats-Unis, cet "endroit où tant de gens différents vivent en paix".  Et bien sûr, c'est avec son chien George, son si fidèle ami, qu'elle a tenté de réaliser son rêve. "Il était avec moi en Irak, en Syrie, en Turquie... partout. Chaque fois qu'il me voit pleurer, il saute sur mes genoux et utilise sa patte pour enlever mes mains de mon visage" raconte-t-elle.

Hélas, après avoir reçu une première lettre l'autorisant à venir s'installer aux Etats-Unis, Aya en a reçu une seconde annulant cette décision. Son histoire a ému des milliers de personnes qui se mobilisent aujourd'hui pour permettre à la jeune femme de venir aux Etats-Unis avec sa famille et son chien. Brandon Stanton a publié une pétition adressée à Barack Obama qui à ce jour a été signée par près d'un million de personnes. 

Crédits photo : Facebook - Humans of New York
1 commentaire(s)
cela est très bien d'aider les animaux abandonnés ;nos amis
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook