Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Dépouilles de chiens suspendues et animaux empaillés : nouvelle polémique pour Jan Fabre

Mercredi 16 Novembre 2016 |

Célèbre pour ses performances polémiques, l’artiste flamand Jan Fabre est de nouveau au cœur de la tempête. En cause, sa dernière exposition au musée de l'Ermitage (Saint-Pétersbourg) où des chiens pendus au plafond peuvent être observés…

Ce qui est pour lui une allégorie du triomphe de l’Art sur la mort, est une vulgarité sans nom pour le reste du monde. Avec Knight of Despair/Warrior of Beauty, le plasticien actuellement exposé au musée de l’Ermitage jusqu’en avril prochain s’est attiré les foudres des Russes. Il faut dire que pour célébrer la victoire de l’Art sur la mort, celui-ci a eu une idée pour le moins originale : suspendre des chiens empaillés au plafond à l’aide de crochets de boucher et utiliser d’autres dépouilles d’animaux.

Un scandale pour beaucoup qui n’est pas sans rappeler sa performance de 2012 en Belgique lors de laquelle il avait procédé à un lancer de chats sur le parvis de la marie d’Anvers… en guise de métaphore de la vanité. Acte pour lequel il avait par la suite été contraint de présenter des excuses.

Art ou cruauté envers les animaux ?

Depuis le 23 octobre dernier, des messages accusant le musée et l’artiste de «cruauté envers les animaux» ne cessent de pleuvoir… «Les visiteurs sont venus admirer les tableaux et sont tombés sur cette horreur. Les enfants sont choqués. Seuls des sadiques peuvent suspendre des cadavres d'animaux», s’est en effet émue un internaute par rapport à l’exposition. «Des animaux morts, ce n'est pas de l'art. Honte à l'Ermitage», a témoigné un autre.

Loin de s’offusquer de ce «bad buzz», la direction de la prestigieuse institution a tenu a expliqué sur son site officiel que les corps exposés étaient ceux d’ «animaux morts sur les routes». «Fabre tente de leur donner une nouvelle vie via l'art et ainsi de vaincre la mort. L'art contemporain est un défi, il fait réfléchir. Si quelqu'un ne comprend pas ou n'aime pas, c'est normal», a quant à lui déclaré Mikhail Piotrovsky, directeur de l'Ermitage, sur les réseaux sociaux.

A lire sur le même thème : Il tatoue son chien et s’attire les foudres des internautes

Exposer des cadavres d'animaux dans un musée au nom de l'Art, vous êtes :

  • Pour
  • Contre
Crédits photo : capture d'écran Vkontakte - Государственный Эрмитаж
4 commentaire(s)
pourquoi les gens paient ils pour voir de telles horreurs c est un grand malade il faut l enfermer sinon un jour ce sera des animaux vivants puis des humains
Suspendre des animaux empaillés ?!
Un lancer de chats ?!
Il faut l'enfermer !!!
C'est un grand malade mental à enfermer et en plus des cinglés vont voir ça. Franchement jusqu'ou va la déficience mentale de certains individus. Je suis d'accord avec Drfran il faut qu'il soit poursuivi pour cruauté envers animaux même si ils sont déjà décédés..........
La question à se poser est : quelle serait la réaction s'il s'agissait de cadavres humains ???
cela serait interdit !!!!et pourtant dans les 2 cas il s'agit d'êtres qui étaient vivants ,des etres sensibles dans les 2 cas!! donc à traiter de la même façon : INTERDICTION ;ce type est un malade qui doit être poursuivi pour exposition de cadavres !!!!!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook