Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Dépistage du Covid-19 : les centres d’analyses vétérinaires viennent renforcer les rangs des laboratoires

Jeudi 07 Mai 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

Grâce à la signature d’une convention spécifique, les laboratoires d’analyses vétérinaires viennent prêter main forte aux laboratoires de biologie médicale.

La France a pour objectif d’atteindre les 700 000 tests de dépistage du Covid-19 par semaine dès le 11 mai, date du déconfinement. Pour essayer d’atteindre ce chiffre, les centres d’analyses vétérinaires viennent en renfort aux laboratoires de biologie médicale.

A l’annonce des dépistages massifs du Covid-19, il a fallu réagir

Depuis qu’il a annoncé les dépistages massifs du plan de déconfinement, Olivier Véran, le Ministre de la Santé, a évoqué à plusieurs reprises le rôle des laboratoires vétérinaires.

Ainsi, 75 centres d’analyses vétérinaires départementaux vont travailler aux cotés des laboratoires médicaux habituels. 50% des labos vétérinaires sont déjà prêts, et les autres seront opérationnels d’ici quelques jours.

Le personnel des laboratoires vétérinaires agira sous la responsabilité d’un laboratoire hospitalier ou privé. Ces structures n’ont pas l’habitude de travailler ensemble, mais s’adapteront les unes aux autres pour avancer ensemble.

Dépistage du Covid-19 : les centres d’analyses vétérinaires viennent renforcer les rangs des laboratoires

Une importante capacité d’analyses médicales

Aurèle Valognes, représentante des directeurs de laboratoires, a expliqué au Parisien :

« On pourrait se retrouver rapidement en première ligne car nos façons de travailler nous permettent d'absorber beaucoup d'échantillons. […]

Quand on a 5000 ou 10000 échantillons de sang par jour à analyser, il faut être organisé et équipé pour les traiter.

Par exemple sur notre laboratoire, que je considère comme petit ou moyen, on peut analyser, en 8 heures, 4 séries de 90 échantillons PCR. Et en augmentant la plage horaire, on peut traiter 500 à 600 échantillons dans une journée. »

Une capacité d’analyses qui pourra faire toute la différence, et éviter la propagation du Covid-19 lors du déconfinement.

A lire aussi : Covid-19 : des cliniques vétérinaires prêtent leur matériel pour aider les soignants

# coronavirus
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)