Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Déjà condamné pour maltraitance animale, ce couple a fait vivre un cauchemar inimaginable à de nouveaux animaux (Vidéo)

Vendredi 24 Juillet 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

Un nouvel exemple de l’ampleur de la cruauté humaine envers les animaux.

Début juillet, les équipes de la Fondation 30 Millions d’Amis ont sauvé 2 chiens, 2 chats et 1 lapin d’une maison où vivaient des personnes déjà condamnées pour maltraitance animale. Ils avaient pourtant reçu une interdiction à vie de détenir des animaux…

Une première intervention en 2018

Ce couple n’était pas inconnu de la justice. Lors d’une intervention de la Fondation 30 Millions d’Amis en décembre 2018 dans la commune de Champlitte (70), les équipes de l’association avaient trouvé une dépouille de Saint Bernard et des ossements de chiens qui jonchaient le sol, ainsi qu’un cochon.

Les équipes avaient pourtant espéré récupérer des chiens vivants lors de cette intervention, mais ils avaient tous disparu. Difficile de savoir s’ils étaient morts, ou si leurs propriétaires les avaient cachés ailleurs pour éviter qu’ils soient saisis par la justice.

Une récidive dramatique

Après avoir été condamné à 4 mois de prison avec sursis pour acte de cruauté et sévices graves par le Tribunal correctionnel de Vesoul en mars 2019, le couple a de nouveau fait subir des horreurs à des animaux qu’ils n’étaient pas autorisés à détenir.

Cette fois-ci, la Fondation 30 Millions d’Amis a pu intervenir pour sauver un lapin, deux chats, un Epagneul et un molosse, vivant parmi les déchets et les excréments, ainsi que des cadavres d’animaux malheureusement partis trop tôt : un chat, un lapin et un chien de type Rottweiler.

C’est à la suite d’un signalement du voisinage que les gendarmes ont pu effectuer un contrôle à domicile, ce qui a permis à la Fondation d’intervenir pour sauver ces animaux.

La Fondation 30 Millions d’Amis a partagé une vidéo déchirante de ces deux sauvetages, qui rappelle l’importance de peines plus sévères pour les auteurs de maltraitance animale :

Les animaux auront une seconde chance au bonheur

Transférés en refuge, les animaux amaigris et pleins de parasites ont pu être soignés et nourris, et seront proposés à l’adoption sous peu.

Leurs bourreaux ont été placés en garde à vue, et seront convoqués devant le tribunal au mois de décembre 2020. Le juge a ordonné le placement provisoire du petit garçon qui vivait lui aussi dans cette maison cauchemardesque, aux côtés d’animaux en décomposition.

A lire aussi : "On avait dit STOP" : les bénévoles trouvent une caisse abandonnée et doivent faire un choix déchirant

# sauvetage, 30 millions d'amis
Crédits photo :

30 Millions d'Amis

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)