Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Ils découvrent les tristes conditions de vie de 30 chiens : l’éleveur avoue quelque chose qui fait froid dans le dos

Lundi 26 Juillet 2021 | Par Ludivine Mazzotti
Ils découvrent les tristes conditions de vie de 30 chiens

L’association Collectif animal 36 œuvre pour le bien-être des animaux dans le département de l’Indre. 

Le 5 juillet, les membres de l’association ont publié un message sur leur page Facebook accompagné de photos qui ont attristé tous les amoureux des chiens. 

Un élevage de chiens non déclarés 

Les membres de l’association ont indiqué qu’ils avaient découvert par hasard un trafic de chiens dans leur région et qu’ils mettaient tout en œuvre pour venir en aide aux pauvres toutous. 

Pour pouvoir se rendre sur place, ils ont dû fournir un certain nombre de preuves aux gendarmes qui ont finalement pu les accompagner au sein de cet « élevage ». 

Quand ils sont arrivés sur les lieux, ils ont découvert une trentaine de toutous dans des conditions sordides : les chiennes étaient enfermées avec leurs petits dans des clapiers à lapin, d’autres toutous étaient enfermés dans des boîtes bricolées à partir de palettes dans un bâtiment obscur et insalubre… 

Certains chiots n’étaient ni vaccinés ni identifiés et ils n’avaient pas d’eau à proximité. 

Aucun certificat de bonne santé 

Lorsque les membres du Collectif animal 36 ont demandé à voir le certificat de bonne santé des chiens, l’éleveur n’a pas été capable de leur fournir, et il n’était pas déclaré en tant qu’éleveur auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) du département. 

L’éleveur a un délai d’une semaine pour réaliser les soins et l’identification des chiens et 15 jours pour se déclarer en tant que « chenil », car il élève plus de 9 chiens. Il est également tenu à fournir les conditions décentes de vie aux chiens. 

Les membres de Collectif animal 36 suivront l’affaire et sont prêts à saisir les tribunaux si l’éleveur venait à ne pas tenir ses obligations. 

 

À lire aussi : Il barbote tranquillement dans la piscine du camping, la police arrive et brise les vitres de son camping-car

# maltraitance, association, élevage, cause animale
Par Ludivine Mazzotti Crédits photo :

Facebook @Collectif animal 36

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)