Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Le crowdfunding pour les animaux en détresse : un secteur pas toujours en règle

Jeudi 20 Décembre 2018 | Par Nathalie D'Abbadie

De nombreuses plateformes de financement participatif permettent aux internautes de venir en aide à des animaux dans des situations difficiles. Malheureusement, tous les sites ne sont pas aux normes légales.

Lorsqu’on effectue un don sur un site de crowdfunding, ce dernier prend une commission sur le montant du don. C’est un business plan tout à fait viable et légal qui permet de rémunérer les personnes travaillant sur ces sites.

Les soucis commencent quand les sites ne sont transparents sur leur politique de commission, et qu’ils ne respectent pas à la lettre la réglementation en vigueur. Pour être en règle, les sites en question doivent posséder une assurance et être inscrits sur le registre national de l’Orias.

Le journal 20 Minutes a ainsi étudié trois sites spécialisés dans le secteur du crowdfunding pour animaux en détresse : clicanimaux.com, animalwebaction.com et actuanimaux.com, pour savoir s’ils respectaient parfaitement la loi.

Si Animalwebaction et Actuanimaux ont bien rempli les 2 critères nommés ci-dessus, ce n’est pas le cas de Clicanimaux qui affiche sur leur site depuis plus de 4 mois que leur demande d’inscription à l’Orias est « en cours ». Plutôt problématique quand on sait que le processus administratif nécessaire prend normalement 2 mois maximum. Simple lenteur administrative ou malhonnêteté commerciale ? Difficile de savoir. Ce manque de transparence est pour le moins problématique et sème le flou parmi les acteurs du secteur.

Comment est-ce que l’internaute peut savoir quelle part de son don va effectivement aux animaux qu’il souhaite soutenir ? En vérifiant notamment les détails des commissions prélevées par chaque site avant d’effectuer un don. C’est aussi préférable de vérifier les références du site, et sa conformité aux lois appliquées en France.

Une précision importante toutefois : en faisant un don directement aux associations sans passer par un site de crowdfunding, on est sûr que l’intégralité du don ira à l’asso de son choix. Ainsi, pas de pertes financières dues au traitement administratif, et les animaux en sont les premiers bénéficiaires ! On peut aussi profiter d’une réduction d’impôts en faisant des dons de ce type, ce que les sites de crowdfunding ne permettent pas pour le moment.

Voici d'ailleurs quelques campagnes d'associations qui ont plus que besoin de votre aide : 

- La campagne de Noël de la SPA

- Le programme Grand Froid du refuge AVA

- Urgence Hiver de la Fondation 30 millions d'amis

- Soutenir les sauvetages de la Fondation Assistance aux Animaux

- Aider l'homme et l'animal avec Gamelles Pleines

A lire aussi : Adoption de chiots sur Internet : gare aux arnaques !

# association, donation
Crédits photo :

Shutterstock

1 commentaire(s)
Je préfère le don direct ainsi il n'y a pas à se poser de question. Dans un groupe, il y aura toujours des individus qui ne sont là que pour se remplir les poches au détriment de la cause soi-disant défendue et c'est très humain malheureusement.
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)