Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
  • Wamiz Box
Race de chien :

Coup d'oeil : Yves Lahiani, itinéraire d'un enfant muet

Mardi 08 Août 2017 |

Yves Lahiani n’a jamais été muet « médicalement » et c’est tant mieux car sa voix, douce et mélodieuse, il n’hésite pas à l’élever haut et fort dès qu’il faut défendre la cause animale. Pourtant, comme il le dit lui-même,  dès  son enfance il  est atteint  d’une phobie sociale  qui rend  tout contact humain difficile. Il se réfugiait dans le silence, d’où le surnom de muet qu’on lui avait donné. Il préférait passer des heures, seul, à bricoler des maquettes qu’il se construisait avec beaucoup de dextérité, qu’à côtoyer autrui.

L’envie d'aider les animaux

Les animaux étaient déjà nombreux autour de lui dans son enfance en Eure et Loir. Avec eux, il se sentait à l’aise, à sa place, et plus  serein  qu’au milieu d’un groupe d’enfants qui ne comprenaient pas pourquoi Yves était taciturne. Un jour, un poussin que possédait sa sœur s’est blessé à la patte. Le père d’Yves, qui était médecin,  avait diagnostiqué une fracture. C’est probablement cet accident  qui a permis de révéler la vocation d’Yves. Aidé de son père, il s’est spontanément proposé de venir en aide au petit oiseau. Mettant en pratique son habileté pour les maquettes, il a bricolé une attelle et a entouré le volatile de toute son attention afin de le maintenir en vie. Et ça a marché. Devant ce succès  Yves comprit  quel devait être son chemin : il soignerait les animaux !

Il fait ses études à Paris. Il est bon élève mais nul à l’oral. Finalement, le hasard l’a fait entrer dans le monde vétérinaire auprès  du Docteur Michel Klein, le très médiatique vétérinaire qui est alors très actif auprès des animaux sauvages et défend la cause animale  dans de nombreuses émissions télévisuelles. Cela a permis à Yves de  rencontrer  diverses personnalités parisiennes liées à la télévision. Notamment Jean-Luc Azoulay qui sera à l’origine des débuts d’Yves à la télévision en tant que chroniqueur animalier.

D’accord, mais gratuitement ! 

Yves Lahiani

Au démarrage de la nouvelle chaîne de la TNT,  IDF1, l’ancien producteur d’AB Productions, qui produisait le Club Dorothée, demande au Dr Michel Klein de faire une  chronique  animaux. Le Dr Klein décline cette offre et propose à Jean Luc Azoulay son protégé : Yves Lahiani, lauréat de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, dont il perçoit sûrement tout le potentiel médiatique. Pourtant, dans l’esprit d’Yves,  l’éternel taciturne, devenir animateur télé est bien trop éloigné de sa personnalité et il refuse. Mais face à la détermination de Jean-Luc Azoulay et poussé par la confiance de Michel Klein, qui insiste en vantant les mérites de se retrouver à l’écran pour défendre la cause animale, il accepte enfin mais à une condition : être bénévole. Avec le recul, Yves imagine en souriant l’aubaine que ce fût pour le patron de chaîne, qui accepte bien évidemment cette proposition avantageuse.

Pendant trois ans, Yves assurera 40mn d’émission hebdomadaire  en direct  sur la chaine IDF1.  C’est pour lui, une thérapie à sa phobie sociale et une opportunité de  défendre les animaux qu’il affectionne tant et cela lui convient.

D’IDF1 à France 2

Yves Lahiani

Sophie Davant est une des clientes de sa clinique vétérinaire parisienne, où il exerce. Didier Régnier, rédacteur en chef de l’émission C’est au Programme qu’elle présente, cherche un nouveau véto pour la chronique Animaux  ; Sophie Davant lui propose donc de faire un essai, sachant ce qu’il faisait sur IDF1. Très stressé, mais armé de son naturel et sa sincérité dès lors qu’il s’agit des animaux, Yves convainc  sans même un essai caméra !  Il se retrouve donc sur la plus grande chaine nationale, s’adressant à des millions de personnes, lui, l’enfant taciturne qui évitait les contacts aux autres.

Au début, il assure une chronique par mois. Mais son passage plait tellement qu’il en est aujourd’hui à six passages mensuels. Et cela dure depuis cinq ans et demi. Sa  chronique sur  les animaux est l’une des plus suivie et conforte l’animateurvétérinaire, un peu abasourdi quand même, du bien fondé de ses actions en faveur des animaux. Il y parle  avec philosophie, de l’éducation, de la santé, des activités, des accessoires, donne ses conseils pour emmener nos compagnons en vacances. Bref, tout un tas de petites choses en apparence, qui sont pourtant indispensables. Mais il n’en oublie pas pour autant les causes plus larges, telle que la lutte pour une meilleure intégration des animaux dans nos villes auprès du Comité OKA, ni son combat pour éviter les abandons et la maltraitance. Tout cela, il le fait en parallèle de sa pratique de la médecine et chirurgie vétérinaire qu’il poursuit avec bonheur dans sa clinique parisienne et dans laquelle il puise la légitimité de ses propos télévisuels.

Au calme dans sa campagne

Dès  que son emploi du temps le lui permet, Yves Lahiani part se réfugier au calme dans sa campagne  normande, dans une maison qu’il restaure lui-même. Il y exerce ainsi ses talents de bricoleur. Entouré d’Apache,  son chien  croisé Pointer-Border Collie, Bianca, sa chatte européenne, Coco, le perroquet, Yoda, le lézard et bon nombre d’autres animaux de basse-cour qu’il affectionne, il savoure la Nature et le grand air auprès de sa famille. Il regarde, plein d’humilité, son itinéraire rempli de rencontres surprenantes, qui  l’ont  fait passer du silence renfermé de son enfance,  au très médiatique porte-voix des animaux en faveur de leur bonheur.

---

Clinique Vétérinaire Wagranville, 4 Rue Théodore de Banville, 75017 Paris

C’est au programme, France2.fr Comité OKA, 6 villa Albert Robida, 75019 Paris

David Strano

Crédits photo :

Dogs Revelation

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook