Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Les chroniques de Maître Terrin : Pour les 7 chiens abandonnés par un berger, morts de faim et de soif

Samedi 07 Avril 2018 |

Avocate, Maître Isabelle Terrin revient dans cette chronique sur la mort de 7 chiens, abandonnés par un berger. 

« L’enfer n’existe pas pour les animaux, ils y sont déjà » disait le grand Victor Hugo, très protecteur des animaux.

Malheureusement cette phrase ne s’est pas démentie et un siècle plus tard les animaux sont toujours en France cruellement traités, sans que cela suscite de réaction indignée de la part de notre Justice.

Il y a toutefois des frémissements positifs. Une voie s’est ouverte par le procès du chat Chevelu, martyr dracénois, qui a su réveiller nos consciences, et c’est dans son sillage que je poursuis  pour défendre ses frères et sœurs d’infortune. 

C’est ainsi que j’évoquerai la mémoire de 7 chiens devant le même tribunal, peut-être dans la même salle où le 15 septembre 2017 a été jugé, condamné, et incarcéré le « meurtrier » de Chevelu. Un petit « clic » de menottes salutaire, pour une grande cause.

Un symbole fort que de retourner le 13 avril à Draguignan, comme un pèlerinage, une nouvelle audience dédiée à un autre  calvaire vécu cette fois par sept chiens morts du comportement indigne et irresponsable de l’homme.

Les chiens sont morts de faim et de soif

Monsieur X était berger, et, voulant cesser ses activités, a vendu son troupeau négociable en monnaie sonnante et trébuchante. Il travaillait avec des chiens qui surveillaient les bêtes, mais qui eux n’étaient pas convertibles en devises. Alors, il les a laissés, abandonnés sur le terrain, car devenus inutiles, comme il aurait laissé des outils, des objets, des déchets.

Quelques temps plus tard, c’est un spectacle apocalyptique d’horreur et de désespoir qui se dessinait dans ce champs et sur cette terre autrefois accueillante, le lieu de travail et de vie de ces chiens fidèles, qui ont attendu, espéré le retour de leur maître, et sont morts d’espoir déçu, de déshydratation et de dénutrition.

Une chienne n'a pas réussi à mettre bas

Pauvres bêtes. 7 âmes animales, pures, dévouées, qui ont eu rendez-vous avec une mort terrible de souffrances physiques mais aussi psychologiques. Attendre, et ne rien voir venir. Un abandon cruel surtout pour Salsa, cette chienne si jolie, qui outre la faim et la soif, n’est pas arrivée à mettre bas. Elle a été retrouvée agonisante avec un petit à ses côtés. Emmenée en urgence chez le vétérinaire, elle avait trois bébés morts in utero. Salsa, la mère courage, qui voulait vivre avec Etoile son petit, mais il était trop tard.

Salsa, Etoile et les cinq autres. Sept vies prises, confisquées.

Comment peut-on laisser ses chiens crever comme ça, la gueule ouverte, sans s’en inquiéter, sans y penser ? Comment être insensible à la souffrance extrême qu’on leur inflige alors qu’on les a utilisés, et qu’ils ont été de bons et loyaux serviteurs ? Comment ne pas avoir plus d’empathie envers des êtres vivants et sensibles qui vous ont aimé ? Autant de questions qui seront posées dans l’hémicycle du tribunal de Draguignan à ce berger au cœur de glace qui devra répondre de ses actes.

Minable humain qui court après ses sous, obnubilé par le profit, l’appât du gain, et laisse de côté, sur la route dangereuse et cruelle de l’indifférence ses anciens et fidèles compagnons.

Pour eux, j’irai. Je les évoquerai tous les sept. Leur pureté, leur combat pour vivre, et leur fin atroce. Pour eux j’irai. Il faut que le tribunal entende la complainte des chiens abandonnés, et décédés, et j’aimerais que l’homme responsable soit là, et baisse les yeux. Je voudrais qu’il ait honte. Que le tribunal lui fasse entendre la souffrance qu’il a engendrée, gratuite, qui a entraîné le décès honteux dans la trahison et la douleur de 7 êtres vivants et sensibles innocents de tout.

Je rêve d'une peine forte

Et il faudra bien que le tribunal, celui-là même qui a jugé le meurtrier de Chevelu condamne. Le parquet demandera une peine, après que j’ai évoqué la mémoire des chiens. Et la défense aura la parole en dernier, comme dans tout procès.

Et je rêve d’une peine forte  qui soit à la hauteur des souffrances de Salsa, ses petits, et les 2 autres chiens, qui ont franchi le pont de l’arc en ciel, mais que je ferai revivre une dernière fois dans un prétoire, comme un hommage à leur vie trahie, comme une nécessaire mise en relief de leur souffrance injuste pour que le tribunal entende leur voix à tous les sept, celle de la partie civile.

Maître Isabelle Terrin
Avocate

A lire aussi : Les chroniques de Maître Terrin : En 2018, la loi sera-t-elle enfin appliquée pour les animaux ?

# abandon, cruauté, maltraitance
Crédits photo :

Isabelle Terrin

4 commentaire(s)
Bonjour, non il n'y a pas de pétition. Ce serait un bon début mais je n'ai plus de compte sur les réseaux sociaux. Il y peut être d'autres moyens pour mettre en route une pétition en respectant les lois si des personnes connaissent les procédures nous pourrions apporter un premier appui. Je vais me renseigner .
y a t il un une petition qui circule pour qu'une peine importante soit infligée à cet animal !!!
Bonjour. Je serais soulagée, que la condamnation de ce barbare, soit en accord avec la loi qui protège les animaux. Malheureusement, déjà que les condamnations pour négligence, cruautés, maltraitances, sur les enfants . sont rarement des peines suffisamment lourdes en comparaison aux actes de cruauté que ces enfants ont subit pour la plupart pendant des années. La comparaison peu vous paraître bizarre. Mais que ce soit un jeune enfant ou un animal. Tous non ni la force, ni la parole pour ce défendre. Alors c'est malheureusement une défense totalement inégale. Nous pouvons les aider avec nos voies, continuer à nous faire entendre, en espérant que ceux qui représente la justice, dans les tribunaux arrêtes de penser que nous manquons de places dans les maisons d'arrêt. Ce qu'il manque surtout c'est du personnel. Il serait temps en France notre pays des droits de l'homme, de l'enfant et des animaux. Montre l'exemple. Les peines avec sursis doivent bien les faire rires, elles n'empêcheront jamais les barbares de continuer leurs atrocités. J'attends la suite de cette sordide histoire, Il faut prouver que les lois Françaises sont respectées, et pas juste pour faire beau.
I have a dream... Quelles que soient les causes, les combats sont longs, parsemés de doutes, d'espoir, de défaites et de victoires... Espérons que cet individu sera puni à la hauteur de son crime...
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)