Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

En Chine, un éleveur canin fera de la prison pour avoir donné ces deux noms à ses chiens

Jeudi 16 Mai 2019 | Par Nathalie D'Abbadie

Ou comment une petite blague peut avoir de lourdes conséquences…

A l’Est de la Chine, dans la province d’Anhui, un éleveur canin a partagé une petite blague sur les réseaux sociaux la semaine dernière. Aujourd’hui, il doit bien regretter de ne pas l'avoir gardée pour lui !

M. Ban est éleveur de chiens en Chine, et s’est amusé à donner deux noms originaux à deux toutous de son élevage : « Chengguan » et « Xieguan », soit des noms communs pour désigner deux types de fonctionnaires municipaux et de police.

En effet, les « chengguan » sont des officiers de police qui travaillent en zone urbaine sur des cas de petite délinquance, et les « xieguan » s’occupent notamment de contrôler la circulation pendant l’heure de pointe.

Cet usage détourné de ces termes, qui n’ont rien d’offensant en tant que tels, n’a pas été apprécié par les autorités chinoises qui ont ouvert une enquête à ce sujet.

Cette blague a ainsi été jugée comme une « insulte contre la police », et « conformément à certaines clauses de la loi de la République populaire de Chine sur la sécurité publique », M. Ban doit passer 10 jours en prison. Interviewé par la presse, un officier de police a déclaré que M. Ban avait « fait beaucoup de tort à la nation et au management municipal ».

Si certains internautes ont trouvé que M. Ban avait cherché les ennuis en choisissant ces noms pour ses chiens, d’autres sont choqués par cette arrestation. L’éleveur a affirmé qu’il regrettait d’avoir donné ces noms à ses chiens, même s’il ne savait pas que son acte était illégal en Chine.

Espérons qu’un proche de M. Ban puisse s’occuper comme il se doit des chiens de son élevage pendant son absence.

A lire aussi : En Chine, de nouvelles mesures législatives sur les horaires de promenades des chiens

# Chine, législation, élevage
Crédits photo :

Shutterstock

3 commentaire(s)
Ah quelle histoire, juste pour des noms qui n'ont rien d'insultant en plus! Et le festival de Yulin, on en parle? Non bien sûr, car cela fait fait parti de leurs coutumes à la c**! Bande de chinois dégénérés!
Ils sont fous ces Chinois !
ce monsieur passe pour un monstre parce qu 'il a prénommé faisant un petit clin d'œil à la police municipale et les chinois qui les tuent pour les manger rien : il est vrai que ce pays c'est normal !!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)