Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Chine : ce chien fait de nouveau confiance à l'homme après avoir survécu à un festival de la viande

Mardi 15 Janvier 2019 | Par Keltoum Ouadah

Huanghuang menait la belle vie en compagnie de son maître, jusqu'à ce que ce dernier décide de le vendre à une compagnie spécialisée dans l'abattage de chiens pour leur viande. 

Consommer de la viande de chien est encore autorisée dans la culture chinoise. Il existe de nombreuses entreprises qui abattent les canidés afin de les vendre. Le but est d'utiliser leur viande à des fins alimentaires.

Plusieurs chiens sont récupérés dans les rues, d'autres sont volés à leurs maîtres et puis certains sont vendus tout simplement par leurs propriétaires. C'est l'histoire de Huanghuang, une chienne qui a été nourrie par son maître pour qu'il puisse la revendre à bon prix à une compagnie tueuse de canidés

Elle qui avait une confiance absolue en sa famille et qui aurait tout fait pour la protéger alors que son propriétaire n'avait qu'une idée en tête : se faire un maximum d'argent en la revendant au plus offrant

Une fois vendue, Huanghuang s'est retrouvée dans un camion en destination d'un festival de la viande de chien à Yulin. Elle y était enfermée avec plus de 600 chiens, tous destinés à une fin atroce. 

Chine : ce chien fait de nouveau confiance à l'homme après avoir survécu à un festival de la viande

Heureusement pour eux, des bénévoles ont pu interrompre le trajet du camion. Les chiens ont été déchargés et transportés dans un lieu tenu secret. 

Chine : ce chien fait de nouveau confiance à l'homme après avoir survécu à un festival de la viande

De nombreux chiens contaminés

Les activistes se sont vite rendus compte que plusieurs chiens étaient atteints d'une maladie. Une cinquantaine de canidés mourraient chaque jour. Les contaminés ont été mis en quarantaine, dans un refuge situé à Pékin. C'est là que l'association No Dogs Left Behind a pu apporter son aide à Huanghuang. 

Les bénévoles décrivent une chienne agressive et dangereuse, qui n'arrive pas à faire confiance à l'humain. Tellement stressée qu'ils ont dû lui administrer des calmants

Les sauveurs ont pris leur temps avec elle, ils l'ont rééduqué et lui ont appris à faire de nouveau confiance en l'homme. Quelques mois plus tard, elle est redevenue la chienne qu'elle était avant l'horreur, sage et câline. Il a fallu plus d'un an pour que Huanghuang réapprenne à vivre dans l'amour et la douceur

Chine : ce chien fait de nouveau confiance à l'homme après avoir survécu à un festival de la viande

Désormais, elle attend une famille aimante prête à l'adopter, de préférence sans autre animal de compagnie. Un nouveau départ pour cette chienne qui était à l'article de la mort

À lire aussi : Un chien retrouvé mourant dans un appartement de Boulogne-sur-Mer

# cruauté, sauvetage
Crédits photo :

@NoDogsLeftBehind

5 commentaire(s)
Quelle horreur! Pauvre chien!
c est barbare aucun animal ne devrait etre tuer je ne mange pas de viande,c est immonde de tuer ces animaux quelqu ils soient c est tout ce que j ai a dire a tous ces gens qui trouvent normal de tuer des chiens des chats des chevaux ou tout autres animal pour se nourrir moi j ai une meilleure sante depuis 15 ans que je ne mange plus de viande
Quelques remarques Girasol :
deux millions de chinois s’opposeraient à la consommation de viande canine, petit pourcentage aussi non ?
C'est la classe moyenne qui a enregistré environ 62 millions d'animaux de compagnie. Il n'y a pas que les petits chiens qui sont adoptés, ils sont sans doute en majorité mais les grands chiens ont également les faveurs des chinois.
Il n'y a pas que des chiens jaunes qui sont destinés au commerce de viande canine. Il suffit de rechercher sur internet, les images parlent d'elles-même.
En ce qui concerne le commerce de la viande de cheval, il y a là de quoi écrire un article entier mais il faut savoir qu'en France de plus en plus de boucheries chevalines ferment et que l'hippophagie est mourante et c'est bien.
Girasol, le moins que l'on puisse dire est que vous n'êtes guère critique envers cette pratique barbare chinoise. Que pensez-vous de la façon dont les chiens sont tués ? crochetés vivants, dépecés vivants, éventrés vivants, plongés dans l'eau bouillante, vivants bien sûr, et j'en passe .........
C'est incroyable à quel point cet article est pauvre en informations et véhicule des idées reçues sur le commerce et la consommation de viande de chien (et de chat) en Chine.
Contrairement en France, avoir un animal de compagnie en Chine s'accompagne d'une taxe, le loyer augmente, les frais vétérinaires sont bien plus élevés (60-70 euros la consultation) et les lois de protection des animaux sont quasiment inexistantes et souvent ignorées, ce sont les castes élevées qui se permettent d'avoir un chien, et choisissent souvent un petit chien (bichon, Spitz).

Parlons du pourcentage de Chinois qui mangent du chien, 1%.
Un seul pourcent.
Bon, sur une population de presque un milliard et demi, c'est une quantité.
Et ont parle d'une minorité de gens qui sont arriérés, très traditionalistes, qui mangent encore ses animaux pour les pouvoirs qu'ils peuvent renfermer, sans parler des horribles famines que le pays à vécu le siècle dernier et qui les forçaient à manger chiens, chats, enfants... Famines provoquées par le capitalisme d'ailleurs.

Maintenant, regardons le physique de ce chien, c'est un chien jaune, comme la quasi totalité des chiens dit "à viande", ce sont des croisés, de taille moyenne à grande et de composition solide, comme ont peut voir dans ses cages, mis à part un noir et blanc qui à du se faire voler, les autres sont des jaunes. Donc ce n'est pas un chien de compagnie de base en Chine, étant trop coûteux à l'entretien et n'étant pas de race.

La Chine essaye d'empêcher le commerce et la cynophagie, donc les gens sont obligés de le faire dans les bois ou les usines abandonnées, en toute illégalité, de le cacher, car il y en encore un peu de demande.

Le taux de mortalité est compréhensible, le festival de Yulin se déroule en Juin, les animaux ne devaient pas être nourris car ça coûte cher, ni hydratés.

Je ne dit pas que c'est normal, je dit juste qu'il faut arrêter d'englober un pays entier sur les actions illégales d'un seul pourcent d'une des plus grandes population du monde.

C'est comme si je disais que tout les français chassaient les grenouilles.

La France avait des boucheries canines jusqu'au 20ème siècles, c'est pas si loin, et il n'est pas interdit d'en manger chez nous, c'est moralement incorrect mais il n'y à aucune loi qui l'interdit.
Et nous mangeons encore du cheval, allez dire à un chinois que nous mangeons du cheval, il va vous faire des yeux ronds car c'est pour eux une divinité encore plus importante pour nous que le chien.

Essayons déjà de corriger nos défauts avant d'aller cracher chez les autres.
J'espère que cette fifille va trouver une bonne famille et s'épanouir pleinement.
Ces images de chiens enfermés dans des cages sont bouleversantes. Tant que le festival de Yulin sera autorisé, tant que le commerce de viande de chien, et de chat, ne sera pas officiellement interdit en Chine, je ne pourrai considérer ce pays comme étant respectable. Pourtant et heureusement il existe un certain nombre de chinois qui luttent contre cette pratique barbare et j'espère qu'il y en aura de plus en plus. Quelques chiens ont même eu la chance d'être adoptés sur d'autres continents que l'Asie. Souhaitons à Huanghuang de trouver une famille qui saura lui faire oublier complètement son triste passé.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)