Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
  • Wamiz Box
Race de chien :

Ces chiens vivaient un enfer dans un cimetière jusqu’à l’arrivée de cette femme

Mercredi 12 Octobre 2016 | Par Elisa Gorins

Le cimetière de Sarhento Mariano à Manille, aux Philippines, n’est pas un cimetière comme les autres. Il n’est pas peuplé que par des morts… des chiens, bien vivants, l’habitent aussi.

150, c’est le nombre de chiens qui ont ce cimetière pour seule demeure. La plupart sont des chiens opprimés, affamés, maltraités, ou malades. Même si certains d’entre eux ont des maîtres, les mentalités aux Philippines sont loin de notre vision occidentale du chien domestique : à Manille, on peut être maître d’un chien en ne le nourrissant qu’une fois par semaine et en le laissant vagabonder dehors nuit et jour. C’est pourquoi tant de chiens, qu’ils aient un maître ou non, errent dans les rues à la recherche de nourriture ou d’un abri. Le cimetière de Sarhento Maiano en est un. Mais, d’un point de vue extérieur, on pourrait surtout penser qu’il s’agit d’un enfer où les chiens attendent seulement de mourir…

Ces chiens vivaient un enfer dans un cimetière jusqu’à l’arrivée de cette femme©Pasay Pups

Lorsqu’Ashley Fruno, fondatrice de l’association Pasay Pups, a découvert cet endroit, elle se serait crue dans un film. Et pourtant, malgré cette vision d’horreur, elle a tout de suite senti une incroyable joie de vivre chez ces chiens à qui la vie n’a pas souri. Elle a alors décidé de leur venir en aide grâce à son association. La queue remuante, les chiens sautent de joie à la vue des bénévoles qui viennent les nourrir, les caresser, les soigner, les stériliser et leur donner un peu d’affection. Le temps de quelques minutes passées à leurs côtés, ils oublient ainsi leur condition misérable.

Ces chiens vivaient un enfer dans un cimetière jusqu’à l’arrivée de cette femme©Pasay Pups

Sensibiliser l'opinion

L’association ne s’occupe pas que des chiens. Partant du principe que la situation des chiens ne pourra changer que si les mentalités évoluent, elle met un point d’honneur à sensibiliser l’opinion. Son souhait : responsabiliser la communauté toute entière. Et cela passe d’abord par l’éducation des plus jeunes, plus enclins à apprendre et à influencer ensuite leurs parents. Ainsi, les bénévoles de l’association arpentent les quartiers pour apprendre à la population à s’occuper véritablement de leurs chiens. D'ailleurs, pour Noël, 500 enfants recevront chacun un paquet contenant un livre de coloriage qui leur enseigne comment prendre soin des animaux, ainsi que des jouets éducatifs, des fournitures scolaires, des collations et des équipements d’hygiène.

Ces chiens vivaient un enfer dans un cimetière jusqu’à l’arrivée de cette femme©Pasay Pups

Petit-à-petit, grâce à ses actions, l’association Pasay Pups peut remarquer les efforts de la population : désormais, les gens abreuvent et nourrissent leurs chiens régulièrement, les lavent, les promènent et leur apportent l’affection dont ils ont tant besoin. Il reste encore beaucoup à faire, mais progressivement, il semblerait que le vent commence à tourner…

Ces chiens vivaient un enfer dans un cimetière jusqu’à l’arrivée de cette femme©Pasay Pups

A lire sur le même thèmeCe héros prend soin des animaux victimes de la guerre en Syrie

Pour améliorer la condition canine dans le monde, pensez-vous qu'il faille d'abord sensibiliser les gens ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas
Crédits photo : Pasay Pups
1 commentaire(s)
Merci infiniment Madame pour tous ces chiens en souffrances. Je vous embrasse tous
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook