Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Chiens aux oreilles coupées : une enquête dénonce une pratique illégale en pleine expansion au Royaume-Uni

Mercredi 15 Décembre 2021 | Par Elodie Carpentier
Chiens aux oreilles coupées

La BBC a diffusé une enquête sur les chiens aux oreilles coupées. La pratique illégale au Royaume-Uni est en plein boom dans le pays. La raison ? Les célébrités et influenceurs présenteraient des animaux avec cette particularité.

Une pratique illégale au Royaume-Uni

C’est une enquête à peine croyable qui vient d’être diffusée sur la chaîne de télévision BBC. Les journalistes ont enquêté sur un phénomène en pleine expansion au Royaume-Uni. Certains éleveurs couperaient les oreilles des chiens pour des raisons esthétiques. La méthode consiste à retirer une partie du pavillon auriculaire de l’animal.

Contre 13 000 livres soit plus de 15 200 euros, un journaliste infiltré s’est vu proposer un chien avec des oreilles coupées. L’éleveur a ainsi déclaré qu’il était « dommage » que cette méthode soit considérée comme illégale car elle offre un « look frappant » pour les chiens.

Selon la British Veterinary Association (BVA), « l'augmentation (de cette méthode) peut être alimentée par des célébrités et des influenceurs qui présentent leurs chiens aux oreilles coupées sur des réseaux sociaux comme Instagram conduisant à la glamourisation et la normalisation de la pratique ».

Le Dobermann, le Bouledogue américain et le Cane Corso sont les races les plus concernées par cette pratique.

Daniella Dos Santos, ancienne présidente de la BVA est revenue sur cette pratique : « la coupe des oreilles est une mutilation illégale effectuée pour aucune autre raison que des raisons esthétiques », explique-t-elle dans les colonnes de l’Express UK.

« Encore une fois, ils considèrent ces animaux comme des marchandises et des machines à gagner de l’argent plutôt que comme des êtres vivants ».

6 vétérinaires sur 10 confrontés à des chiens aux oreilles coupées

Par ailleurs, la BVA a souhaité rappeler que « cette mutilation inutile et douloureuse n'apporte aucun avantage social ». D’ailleurs, le fait de couper une partie des oreilles d’un chien peut provoquer des difficultés de communication avec les autres animaux et le propriétaire et même des problèmes de comportement.

Outre les oreilles coupées, les téléspectateurs ont pu découvrir le véritable business qui se cache derrière la pratique. Le site The Independant rappelle notamment que si la pratique est interdite au Royaume-Uni, il n’est pas illégal d’importer et vendre des chiens aux oreilles coupées. Par ailleurs, envoyer des animaux à l’étranger pour se faire couper les oreilles n’est pas une infraction spécifique.

Un peu plus tôt cette année, la BVA avait déjà alerté sur la hausse des cas. Près de six vétérinaires sur 10 au Royaume-Uni ont déjà été confrontés à des chiens aux oreilles coupées. Depuis 2017, le nombre de rapports a augmenté de 236%. 

À lire aussi : Pour ses 50 ans, il rentre dans un refuge et fait une annonce qui bouleverse les volontaires

# animaux de compagnie, relation homme-animal
Par Elodie Carpentier Crédits photo :

@Shutterstock Hugo Felix

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)