Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Une chienne médiatrice vient apporter de la joie aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer dans un EHPAD

Mardi 25 Septembre 2018 | Par Elisa Gorins

Niobé, une jeune et jolie Cocker, accompagne sa maîtresse Flora Mannigel à l’EHPAD de Beaumont-du-Périgord et de Mussidan (24) où elle intervient en tant que chienne de médiation animale auprès de personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de démences apparentées.

Chaque mercredi et vendredi, c’est le même rituel pour Niobé : cette câline et coquine Cocker d’un an et demi prend la route, direction l’EHPAD de Beaumont-du-Périgord ou l’EHPAD de Mussidan. C’est là que l’attendent à chaque fois 4 résidents et le personnel qui prend soin d’eux. Niobé le sait : pendant 40 minutes à 1h, elle va apporter du bonheur à des êtres humains.

Des activités avec la chienne pour lutter contre la maladie

A son arrivée, Niobé va directement se placer sur une table où elle est saluée par tous les participants à la séance. Sa maîtresse, Flora Mannigel, psychomotricienne, demande alors à ces derniers comment ils se sentent, et s’ils ont déjà eu des animaux dans leur vie. Puis, elle propose une activité à partir de Niobé ou directement avec elle : par exemple, Flora cache des croquettes dans la pièce, puis note les emplacements sur un plan, et les participants doivent les retrouver pour les donner à la chienne. Si l’activité n’a pas duré trop longtemps, elle peut se prolonger par un temps réservé aux soins de l’animal : on la caresse, on la brosse, on travaille le toucher. La séance se conclut par un rituel de fin : les patients disent au revoir à Flora, et Niobé redescend de la table et circule librement dans l’établissement pour le reste de la journée.

Flora et Niobé

Grâce à ces exercices, Flora et Niobé contribuent à améliorer le bien-être des personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer et de démences apparentées. L’objectif est en effet d’apaiser les troubles pour réduire les traitements médicamenteux. Les interactions spontanées avec la chienne permettent de renforcer l’atmosphère familiale des lieux, tout en accompagnant les pertes de capacité cognitives, et en limitant l’anxiété parfois ressentie par les malades.

Les activités et ateliers thérapeutiques permettent quant à eux de maintenir les compétences fonctionnelles, cognitives et sensorielles, ainsi que les liens sociaux entre les résidents et le personnel.

flora et niobé

Démocratiser la médiation animale en EHPAD

Le programme de médiation animale de Flora et Niobé, intitulé « Chien Médiateur en PASA » est l’un des 4 programmes lauréats de l’appel à projets #AnimauxSoigneurs lancé par la Fondation Affinity, au début de l’année 2018. « Ce programme est le tout premier à être mis en place en France et soutenu par la Fondation Affinity », déclare Perrine Jost, responsable France de la Fondation Affinity. « Pour garantir son bon déroulement, la Fondation Affinity l’accompagnera dans la communication afin de mieux faire connaitre cette pratique en EHPAD et de la démocratiser ».

Alors que les pouvoirs des chiens sur les personnes âgées, et en particulier celles atteintes de la maladie d’Alzheimer, ont été démontrés, ne serait-il pas temps, en effet, de généraliser ces programmes de médiation animale ?

A lire aussi : 4 beaux projets de médiation animale récompensés par la Fondation Affinity !

# médiation animale
Crédits photo :

Fondation Affinity

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)