Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Chien poignardé à la SPA de Verson : reconnu irresponsable, le coupable écope de 500€ d'amende

Mercredi 24 Février 2021 | Par Anaïs Drux

Inca a été retrouvé poignardé dans son box à la SPA de Verson le 1er avril 2017. L'auteur des faits a été retrouvé et vient d'être jugé, mais le verdict est amer pour les bénévoles du refuge. 

Inca était un magnifique croisé Beauceron qui attendait ce jour une éventuelle famille, lors de cette journée portes ouvertes de la SPA de Basse-Normandie près de Caen. 

Malheureusement, ce 1er avril 2017, c'est la mort qui viendra le trouver, au travers d'un geste incompréhensible et d'une violence inouïe. 

Poignardé en plein cœur

Tué d'un seul coup net et franc, le pauvre chien est retrouvé mort dans un bain de sang par l'équipe de bénévoles, qui n'a rien vu de cet acte de cruauté. 

Malgré un appel à témoins de grande ampleur sur Facebook, l'auteur des faits ne sera pas directement identifié. 

C'est un autre cas de maltraitance animale qui va mener les enquêteurs à lier les deux affaires, un an après les faits.

Le suspect, un quinquagénaire bien inséré dans la société, a été condamné en 2018 pour avoir torturé une quinzaine de chats dans les environs de Caen, les attrapant et leur brisant les pattes. 

Il confirmera plus tard lors d'une audition avoir été présent au refuge de Verson le 1er avril 2017 avec sa femme et sa fille avec l'intention d'adopter un chien.

Pour justifier son acte lors des aveux pour Inca, il expliquera avoir été effrayé par le chien qui sautait contre la grille et aboyait, et avoir sorti un tournevis pour le poignarder. 

 

Reconnu irresponsable

Jugé ce lundi 22 février pour le meurtre d'Inca, l'auteur des faits a été reconnu coupable, mais l’altération de son discernement a été retenue par la cour. 

L'homme de 50 ans était sous médicaments pour traiter sa maladie de Parkinson au moment de l'acte, et ce traitement comprend notamment de nombreux effets secondaires pouvant mener à des comportements dangereux. 

Malgré un an de prison avec sursis requis par le procureur, le coupable a été sanctionné avec une amende de 500€.

L'accusé devra cependant verser 15 000€ d'indemnités à la SPA de Verson pour le préjudice moral. 

Une victoire en demi-teinte pour l'association... et qui n'enlèvera pas le traumatisme chez les bénévoles qui ont retrouvé Inca gisant dans une flaque de sang.

À lire également : Après une vie misérable, ce chien va faire taire toutes les idées reçues sur les chiens maltraités

# justice
Par Anaïs Drux Crédits photo :

SPA de Basse-Normandie / Facebook

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)