Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Tous les jours, ils croisent un chien au même endroit : son histoire est bouleversante

Lundi 07 Octobre 2019 | Par July Legendart
Tous les jours, ils croisent un chien au même endroit

L'homme est décédé depuis un mois, mais son chien continue à l'attendre tous les jours à la gare.

La fidélité envers et contre tout de cet animal est à fendre le coeur. Toto, appartenait à Facundo Brusco, 27 ans et vivait avec lui à El Jaguel, dans la province de Buenos Aires, en Argentine. Du moins, jusqu'à la mort de son maître, le 14 août dernier. Facundo, dépressif depuis des années, s'est suicidé ce jour-là à la gare. Or son chien qui l'accompagnait et l'attendait tous les jours à la gare à continuer de le faire après son décès.


Les semaines qui ont suivi ce drame, de nombreux voyageurs l'aperçurent en train d'attendre vainement Facundo près de la voie de chemin de fer où l'incident s'était produit.


Touché par la situation, un certain nombre s'est mis à lui apporter de la nourriture et même à lui créer un abri pour le maintenir au sec les jours de pluie. 


Près d'un mois après la mort de son maître, l'association d'animaux Patitas Glew a été informée de l'existence de Toto et a entrepris de le secourir. L'un des membres de l'association, Sol, a décrit Toto comme étant "très méfiant et un peu effrayé" lorsque le personnel est arrivé. Il a toutefois accepté de les accompagner dans un refuge


Dans l'espoir de lui trouver un nouveau foyer, Patitas Glew a partagé une image de Toto sur les réseaux sociaux. Miracle, la mère de Facundo est tombé sur la photo. Elle a alors répondu qu'elle souhaitait adopter le chien de son fils. Malgré ce drame terrible, Toto va tout de même pouvoir rester dans sa famille. Karina, la mère de Facundo, a déclaré aux médias locaux que Toto s'était montré craintif au début, mais qu'il avait fini par prendre ses marques et se sentir "chez lui". 

A lire aussi : Cambriolage au bar-tabac : il braque son arme sur le propriétaire mais un détail le fait fuir à toute vitesse !

# animaux de compagnie, fidélité
Crédits photo :

Patitas Glew

2 commentaire(s)
Une histoire triste parmi tant d'autres mais heureusement qui finit bien quand même pour le chien par contre je trouve ça scandaleux que des gens passent lui donne un peu à manger, lui construit un abri mais personne ne veut l'emmener avec lui et c'est une association qui est obligé de l'emmener pour lui trouver un foyer je veux juste dire par là quand ont veut faire de bonne action il faut pas les faire a moitié où juste le faire pour dire moi je fais car dans ce cas ne fait rien du tout, non mais franchement les gens passent lui donne un peu à manger et le laisse personne a l'intelligence d'esprit du coeur de l'emmener avec lui décevant
Les chiens sont capables de résilience à partir du moment où nous les aidons. Si personne n'avait emmené ce chien dans un refuge, il serait resté là à attendre le retour de son maître. A partir du moment où il a compris que les humains s'occupaient de lui et lui voulaient du bien, il a alors été capable de retrouver le bonheur lorsqu'il a été accueilli dans un autre foyer. Cette faculté de résilience ne concerne pas que les chiens mais les chats aussi. Et c'est tant mieux, c'est ce qui permet l'adoption d'animaux qui ont subi un traumatisme avant de se retrouver en refuge, car ils vont oublier (ou presque) leur passé et entamer une deuxième vie, heureuse celle là. Je dis "presque" parce que certains d'entre eux conservent des éléments de leur vie passée dans la maltraitance, et leur cerveau peut de temps en temps leur rappeler les mauvais jours. Il faudra que le nouveau maître ait une grande patience et donne beaucoup d'amour à l'animal pour le rassurer. J'en parle en connaissance de cause, il arrive que mon chat, lorsqu'il est en sommeil paradoxal, se réveille brusquement, les yeux hagards et en miaulant comme s'il pleurait. Je suis arrivée à ce que cela arrive de moins en moins souvent mais ce n'est pas encore tout à fait résolu. Quand j'évoque la patience, j'ai adopté mon chat il y a un an et demi et il a commencé à avoir ces réveils brutaux depuis le début.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)