Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chien :

Chasse aux loups : les abattages autorisés sont en hausse !

Mercredi 18 Novembre 2015 |

36, c'est le nombre de loups sur lesquels il sera autorisé de tirer durant la période 2015-2016. Un chiffre en hausse par rapport à la saison précédente, bien que la population de loups a décliné en France, passant de 301 individus en 2014 à 282 en 2015 selon l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Comment expliquer une telle décision du Ministère de l'Ecologie alors que le loup est une espèce menacée et que près de 80% des Français se sont prononcés contre cette chasse ?

Des milliers de signatures pour protéger les loups

Plus de 26 000 personnes ont d'ailleurs déjà signé une pétition réclamant la fin de la chasse au loup. Elle a été mise en ligne le 29 octobre dernier, suite à la publication par Ségolène Royal de deux arrêtés fixant le nombre de loups pouvant être autorisés et les conditions de tirs autorisés. 

Pendant le week-end du 17 octobre, 4 loups ont ainsi été abattus dans les Alpes. Pourtant, comme le rappelle Anne Tanguy, auteure de la pétition, les troupeaux ne paissent plus dans les alpages depuis le 15 octobre. Les loups ne menacent donc pas les bêtes. Mais les arrêtés, publiés en juillet au Journal officiel, précisent justement que les loups peuvent être abattus quand bien même ils ne menacent pas ni n'attaquent le bétail et même si les troupeaux ne sont pas protégés contre les attaques, et ce jusqu'à six mois après le constat de "dommages importants et récurrents d'une année à l'autre, dans les élevages ayant mis en œuvre les tirs de défense, et dans la mesure où les troupeaux demeurent dans les conditions où ils sont exposés à la prédation du loup".

"Le loup est davantage considéré comme une espèce nuisible que protégée"

Une première pétition "Pour que vive le loup et que vive le pastoralisme" avait récolté plus de 90 000 signatures en 2014. Mais cela n'aura hélas pas suffit à convaincre les ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture. 

Plusieurs associations de protection animale ont donc porté plainte contre le gouvernement français, l'accusant de mettre en danger la survie d'une espèce protégée.

"Le ministère affiche une nouvelle fois sa volonté de “gérer le problème du loup” par davantage de destructions et non par l’amélioration des moyens de protection. Le nombre de 36 loups devient un quota et non pas un plafond, et rien ne permet d’affirmer que cela permettra de baisser les dommages attribués au loup. Le recours aux tirs ne peut permettre une réelle cohabitation entre élevage et loup" affirme Madline Raynaud, directrice de l’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas). "Avec les nouveaux arrêtés ministériels qui assouplissent le protocole, il va être beaucoup plus difficile de contester les arrêtés de tirs devant les tribunaux. Le loup est maintenant davantage considéré comme une espèce nuisible que protégée" déplore-t-elle auprès du Monde.

Plus d'informations sur la pétition circulant sur la chasse aux loups sur le site MesOpinions.com en cliquant ici.

Crédits photo : Jethro Taylor - Flickr
1 commentaire(s)
La France ne mérite pas ses légendes a cause d'une personne qui se dit ministre de l'écologie et qui au contraire fait tout pour détruire et ne respect pas la nature.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook