Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Un caniche d’assistance interdit d’avion avec son maître diabétique

Vendredi 02 Novembre 2018 | Par Nathalie D'Abbadie

Hugo, 16 ans et souffrant de diabète de type 1, espérait aller en vacances avec ses parents et accompagné de son chien d’assistance. C’était sans compter sur la réaction de deux compagnies aériennes qui ont refusé de laisser le chien monter dans l’avion avec son maître.

Hugo est l'une des premières personnes à avoir un chien d’assistance pour ce type de besoin en France. Son Caniche Medley lui est indispensable au quotidien, car il est capable de reconnaître une crise d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie avant qu’elle n’arrive, permettant ainsi à Hugo de faire les gestes médicaux nécessaires pour éviter un coma diabétique. Cette aide est inestimable au quotidien et permet à Hugo de garder une certaine autonomie dans la vie de tous les jours.

Et pourtant, lorsque les parents du jeune de 16 ans ont voulu programmer des vacances pour la famille, ils ont été heurtés à deux refus de la part des compagnies aériennes Luxair et Volotéa. Voilà une prise de position étonnante et décevante, surtout lorsqu’on sait que les chiens d’assistance sont normalement autorisés à bord.

Pour Luxair, seuls les chiens guides de personnes malvoyantes sont autorisés dans leurs avions, et pour Volotéa, uniquement les chiens accompagnant les personnes malentendantes ou malvoyantes. Pourtant, Medley a bien son statut de chien d’assistance, et la cape et la carte d’identification qui vont avec.

Canidéa, la confédération nationale des organisations de chiens d’aide à la personne, déplore cette situation et prévoit de lancer une campagne de communication afin d’informer le grand public et faire valoir les droits de tous les chiens d’assistance, quel que ce soit le handicap de leur maître.

A lire aussi : Chiens d'assistance et chiens guides : ce que dit la loi et comment elle est appliquée

 

# chien d'assistance
Crédits photo :

Maljalen / Shutterstock.com (Photo d'illustration)

1 commentaire(s)
Ce problème a été traité par les principales chaînes de télévision et a été largement commenté sur internet. Apparemment cela ne suffit pas puisqu'il y a toujours des individus, sans doute sourds et aveugles, pour ignorer la loi qui autorise les chiens d'assistance à entrer dans les lieux publics. Il serait pourtant temps qu'ils se mettent à la page car il y a de plus en plus de chiens de cette catégorie et c'est tant mieux !
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)