Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Bretagne, Riley, Trakr…Hommage aux chiens héros du 11 septembre 2001

Samedi 11 Septembre 2021 | Par Elodie Carpentier
Hommage aux chiens héros

Il y a 20 ans, le monde bascule dans l’horreur après l’attaque des tours jumelles du World Trade Center. Des centaines de chiens vont être dépêchés sur place pour tenter de retrouver des victimes dans les ruines.

Un jour qui traumatisera la planète

Il y a vingt ans jour pour jour, l’attentat du 11 septembre 2001 fait basculer le monde dans une nouvelle ère. Deux avions de ligne s’écrasent sur les tours jumelles du World Trade Center en plein coeur de New York. Un troisième avion visera le Pentagone. 

Des attaques commanditées par le groupe terroriste Al-Qaïda qui feront près de 3 000 morts. À l’époque, près de 300 équipes (maîtres-chiens et chiens) sont déployées dans les ruines pour retrouver des survivants.

Des animaux qui n’avaient, pour la plupart, jamais été préparés à la recherche de victimes dans de telles conditions. De nombreux canidés étaient des chiens de recherche et de sauvetage dans des milieux sauvages.

En cette journée anniversaire, Wamiz a souhaité rendre hommage aux différents héros qui sont intervenus lors de cette journée qui a traumatisé la planète.

Les chiens héros du 11 septembre 2001

Bretagne avait 2 ans à l'époque des attentats. Avec son maître, Denise Corliss, elle faisait partie de la Texas Task Force 1 envoyée sur le site du World Trade Center. Elles resteront 10 jours sur place pour tenter de retrouver des survivants.

Cette Golden Retriever restera aux yeux de tous comme l’un des symboles du travail ardu de recherche et de sauvetage effectué par les chiens et leurs maîtres.

Après les attentats du 11 septembre, Bretagne a poursuivi sa carrière en tant que secouriste lors du passage de l’ouragan Katrina.

Au moment sa retraite, la chienne s’est portée volontaire en tant que chien d’aide à la lecture pour soutenir les enfants en difficultés. 

La chienne est morte en 2016 à l’âge de 16 ans. Le jour de son décès, les pompiers l'ont salué alors qu'elle entrait pour la dernière fois dans le cabinet vétérinaire. Ils l’ont de nouveau salué alors que son corps quittait la clinique drapé d'un drapeau américain.

Riley est un Golden retriever spécialement formé pour localiser les survivants des attaques. L’animal est devenu un symbole après la parution d’une photo emblématique le montrant, seul,  à travers les débris des deux tours.

Le chien est décédé en 2010 à l'âge de 13 ans. Il a notamment contribué à inspirer une étude sur les effets à long terme de ce type de travail de recherche et de sauvetage sur la santé canine.

Trakr était un chien policier qui a découvert avec son maitre, James Symington, le dernier survivant des attentats du 11 septembre 2001. Deux jours après son arrivée, le chien s’effondrera à cause de l'inhalation de fumée, de l'épuisement et des brûlures.

Le magazine Time le nommera comme l’un des animaux les plus héroïques de l’histoire. L’ADN de Trakr sera utilisé pour créer cinq clones avant son décès à l’âge de 14 ans.

« Les clones de chiots Trakr (Trustt, Solace, Valor, Prodigy et Deja Vu) poursuivent l'héritage de Trakr et ont tous commencé leur formation en tant que chiens de recherche et de sauvetage en 2011 » expliquera l'American Kennel Club.

Les attentats du 11 septembre 2001 ont été une épreuve pour la population mais aussi pour les animaux secouristes. Worf, un Berger allemand en est le parfait exemple. Le chien a trouvé les restes de deux pompiers dans les débris des tours.

La découverte l’aura tellement affecté, qu’il cessera de s’alimenter. Son maître, Mike Owens, expliquera plus tard: « Il s'est en quelque sorte retiré de tout. Il y a eu tellement de morts là-bas, c'était émouvant pour les chiens ». Worf a été mis à la retraite quelques jours plus tard.

La santé des chiens du 11 septembre 2001 n’a pas été impactée

Durant des années, la santé des chiens secouristes a soulevé de nombreuses interrogations. Chez les victimes, les maladies liées aux attentats semblent avoir fait plus de morts que les attentats.

Des chercheurs ont suivi médicalement plusieurs chiens mobilisés pour fouiller les décombres après les attentats. Leur objectif était savoir si la santé des animaux avait pu être impactée.

D’après les résultats de l’étude, les chiens intervenus le 11 septembre 2001 ont vécu aussi longtemps en moyenne que ceux du groupe témoin. Les causes de décès étaient, elles aussi, courantes pour des chiens âgés (arthrite, cancers). Cependant, les résultats post-mortem ont démontré que les chiens avaient plus de particules dans leurs poumons à leur mort.

À lire aussi : 11 septembre : l’histoire d’un homme aveugle et de son chien Labrador émeut le monde entier

# chien policier, chien héros, relation homme-animal
Par Elodie Carpentier Crédits photo :

RandallAnimals @Twitter

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)