Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
  • <p>Wamiz Box</p>
Race de chien :

Après des années à gérer une usine à chiots, cet éleveur a changé d’avis

Vendredi 12 Janvier 2018 | Par Elisa Gorins

Un éleveur américain situé dans l’Etat du Tennessee a un jour eu un comme un déclic : il était temps de penser au bien-être de ses chiens.

Cet Américain a élevé des chiens de petites races pendant des décennies, dans des conditions sommaires : tous vivaient dans des enclos extérieurs et ne bénéficiaient que peu de soins. Ils avaient toujours de l’eau, de la nourriture et des abris à disposition, ils n’étaient pas suffisamment socialisés et stimulés, et souffraient de problèmes de santé pour la plupart.

Les photos du sauvetage : 

Une retraite méritée

Prenant de l’âge, l’éleveur a décidé, un jour de 2016, de contacter une association locale, Animal Control Rescue Corps (ARC) pour l'aider à prendre en charge les chiens qu'il avait encore. L’association connaissait déjà cette usine à chiots, mais aucune loi n’étant enfreinte, elle ne pouvait agir pour venir en aide aux animaux. Mais grâce à l’appel de l’éleveur, le personnel de l’ARC a enfin pu secourir 13 chiens qui se trouvaient dans des enclos délabrés. Ils étaient âgés de 7 à 15 ans et présentaient tous des problèmes de santé.

Plutôt que de les faire euthanasier, cet éleveur a décidé qu’après une triste vie, il était temps d’offrir à ces chiens reproducteurs, un panier retraite bien douillet. C’est désormais l’avenir qui les attend : soignés grâce à l’ARC, tous les chiens  attendent actuellement au refuge des familles pour la vie.

> Vous souhaitez adopter un animal ? Découvrez tous ceux qui attendent une famille dans notre rubrique Adoption ou sur l'application Adopte-moi

A lire aussi : Les usines à chiots d’Europe de l’Est génèrent 58 millions d’euros de chiffre d’affaires

 

 

Crédits photo :

Animal Rescue Corps

6 commentaire(s)
Faux cul de première ses chiens n'étaient tout simplement plus rentable donc on les dégagent

Soit disant dans un grand élan de gentillesse uniquement pour leur bien être

Des craques si ses chiens avait été en état de se reproduire ou d être vendu ça aurait été le cas
Bien d'accord avec vous Miss Puce.

Ce type n'a pas eu un "sursaut d'humanité" vis-à-vis de son gagne-pain.

Il a juste vu un moyen facile et totalement gratuit de se débarrasser de son "matériel de travail" usagé et devenu inutile tout en s'achetant une respectabilité au passage.

C'est encore plus pathétique et pitoyable.
Il s'est fait un peu tard le déclic, je trouve! Mais bon, comme dit Paix 12, mieux vaut tard que jamais ! Pauvres chiens... ❤️
ce type reconnait que les chiens n 'étaient pas heureux et malgré tout il en tirait du profit !!!
En tant qu'être humain supposé doué de raison, il lui a fallu plusieurs décennie pour se réveiller, et prendre en compte le bien-être des animaux ? Et appeler une association au moment de prendre sa retraite, et ainsi se débarrasser du fardeau. Mais quelle générosité et quelle grandeur d'esprit vraiment ! A vomir !!!
Vaut mieux tard que jamais
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook