Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Agacé par les aboiements d’un chien, un directeur d’école ordonne qu’on s’en débarrasse : la suite est un cauchemar

Mardi 28 Mai 2019 | Par Elise Petter

Une histoire terrible.

Tout comme les enfants, les chiens font parfois du bruit. Malheureusement, cela peut parfois poser problème…

Une chienne bruyante

Lily est une petite chienne errante qui vit dans la ville du Cap. Consciente qu’elle pourrait trouver un peu d’amour et de nourriture, la petite chienne errait la plupart du temps près d’une école. Mais ses appels à l’aide quotidiens n’ont pas été compris par le directeur de l’établissement qui ne supportait plus de l’entendre aboyer.

Plutôt que de demander à une association de venir prendre en charge le toutou, le directeur a donc demandé à deux concierges de l’établissement de se débarrasser de la chienne par tous les moyens.

Une décision horrible

Et c’est l’impensable qui s’est produit. Les concierges ont pris la pire des décisions. Ils ont creusé un trou dans le sol et y ont déposé Lily, encore vivante.

Mais sous la poussière et la terre, Lily était encore capable de pleurer et de se faire entendre. C’est finalement le personnel de la cantine de l’école qui a décidé qu’il était impensable d’imposer ça à un être vivant. Ils ont donc contacté un cabinet vétérinaire afin qu’ils viennent chercher la petite chienne et lui sauve la vie.

Avec l’aide de l’IFAW, la clinique vétérinaire a pris en charge la petite chienne qui souffrait aussi d’un problème à la colonne vertébral, datant de son enfance. Outre les soins, la page Facebook de l’IFAW a mis en place une opération pour soutenir Lily en envoyant des petits messages qui ont ensuite été cousus sur une couverture.

Finalement, Lily a ensuite été adoptée par une femme formidable.

Une sensibilisation importante

Même si l’histoire de Lily est terrible, elle a permis de sensibiliser le grand public en Afrique du Sud au sujet de la maltraitance animale. Quant au directeur de l’école, il a eu la possibilité d’éviter la prison en mettant en place un programme de sensibilisation dans son école, ce qu’il a refusé. Il a donc été incarcéré.

 

A lire aussi : En pleine cérémonie, la mariée regarde son chien et la panique se lit dans ses yeux

Crédits photo :

Facebook @MdzanandaAnimalClinic

6 commentaire(s)
Le chien aboie.......mais oui, enterrons la vivante, mwa ah ah !
Mais qu'est ce que c'est que ces abru*is finis a la pisse !!!
Horrible, la pauvre chienne, qui ne demande qu'a être aimé,
et qu'on fasse attention a elle, j'imagine même pas, ce qu'elle a pu ressentir !!!
Et le concierge et le directeur, mon dieu, je les aurais en face de moi, je leur ferais du mal !!!
J’ai du relire l’article à plusieurs reprises, effarée de constater qu’un directeur d’école ait pu ordonner, donc délibérément, une telle abomination! Et ce genre d’individu détraqué est censé s’occuper d’enfants? Que souhaitait t’il inculquer? La haine, la cruauté, l’ignominie!!!! Quel cauchemar! Qu’il croupisse en prison, qu’il paie cette mal traitance gratuite! Et qu’il n’exerce plus surtout! Il représente un grand danger pour des enfants!!!!! Effectivement, en France, on doit enfermer les maltraitants d’enfants et d’animaux!!!!!!!!!!! Qui veut s’en occuper au gouvernement???? Créons une société juste où le leitmotiv n’est pas indéniablement économique! Zut!!!! Il y a urgence!!!!!
Moi, j'aurais enseigné aux enfants combien la présence d'un animal peut-être bénéfique. Le directeur est en prison, c'est bien, c'est juste. En France certains maltraitent les animaux et ils sont toujours dehors avec une mise à l'épreuve et une amende dérisoire . . . Même après la mort de l'animal ! ! !

Imaginez, dans son école quand les enfants hurlent dans la court de la récré, et qu'il est dans son bureau . . . Pauvres enfants !
On a du mal parfois à croire à la réalité de ce qu'on lit !L'être humain (mais peut-on encore utiliser ce mot qui devrait être un des plus beau de notre langue ?) est le seul être vivant à pouvoir sans cesse dépasser toutes les limites de la cruauté gratuite. Envers les autres espèces, envers ses semblables. Mais quel est le pire dans cette histoire ? le directeur qui donne l'ordre ? le concierge qui l'exécute ? Quoiqu'il en soit les deux méritent une peine exemplaire et j'espère qu'ils l'ont été ! Cette histoire datant de 6 ans j'espère aussi et surtout que Lily a eu et a encore une belle vie dans une famille aimante.
Quel bel exemple à montrer à des enfants ! ce maître d'école est normalement censé apprendre aux enfants qu'un animal doit être respecté et aimé. J'espère que ce barbare va passer un long moment en prison. De plus, il devrait être démis de sa fonction ainsi il aurait tout loisir de méditer sur son attitude. L'essentiel est que Lily ait été adoptée par une femme au grand coeur et qu'elle puisse maintenant vivre heureuse et oublier les souffrances qui lui ont été infligées.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)