Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Afghanistan : l’ancien marine de la Royal Navy a réussi à rapatrier les animaux de son ONG mais pas son personnel

Lundi 30 Août 2021 | Par Elodie Carpentier
Afghanistan

Un succès au goût amer pour Pen Farthing qui a réussi à rapatrier les chiens et chats de son association mais qui laissé derrière lui son personnel.

Le personnel de Nowzad n’a pas pu monter dans l’avion

Nous avions laissé Pen Farthing, un ancien marine de la Royal Navy bloqué à l’aéroport de Kaboul avec ses animaux et le personnel de son ONG.

Quelques heures plus tôt, l’homme avait réussi à obtenir le feu vert des autorités britanniques pour rapatrier l’ensemble de son ONG vers la Grande-Bretagne.

« S'il arrive avec ses animaux, nous chercherons un créneau pour son avion », avait alors tweeté Ben Wallace, ministre de la Défense.

Après de nombreuses incertitudes, Pen Farthing a réussi à décoller de l’aéroport de Kaboul avec ses animaux.

Au total, 94 chiens et 79 chats ont atterri à l’aéroport Heathrow, dimanche 29 août. Si l’ancien marine a réussi à sauver ses chiens et félins, le personnel de son ONG n’a pas été autorisé à embarquer dans l’avion.

Comme il l’explique sur son compte Twitter, « Toute l’équipe et les chiens/chats étaient en sécurité à 300 mètres à l’intérieur du périmètre de l’aéroport. Nous avons été refoulés car Joe Biden avait changé les règles de la paperasserie à peine deux heures plus tôt. Nous avons traversé l’enfer pour y arriver et nous avons été plongés dans le chaos de ces explosions dévastatrices ».

Fin des rapatriements pour la Grande-Bretagne

Au journal The Sun, Pen a fait part de sa tristesse de ne pas avoir tenu sa promesse de rapatrier ses collègues : « C’est tellement déprimant que j’ai dû les laisser derrière. Certains d’entre eux sont venus avec moi à l’aéroport mais ils n’ont pas été autorisés à franchir la ligne entre les talibans et le contrôle britannique. »

Pen Farthing et ses animaux ont été dans les derniers à être rapatriés par le gouvernement de Grande-Bretagne. Le dernier vol est parti le week-end dernier de Kaboul.

Les animaux qui ont été mises en sécurité dans différents refuges devront respecter une quarantaine de quatre mois.

À lire aussi : En Afghanistan, un ancien marine de la Royal Navy tente de sauver du chaos les animaux de son association

# relation homme-animal, association, société
Par Elodie Carpentier Crédits photo :

Instagram @NowzadRescue

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)